ActualitéArts et CultureBusinessTech

Logicworks lève 135 millions de dollars pour financer des rachats dans le cloud

  • En 2012, Logicworks a lancé un outil de cloud automation pour répondre à la montée du cloud et d’Amazon Web Services (AWS).
     
  • Sur le marché du coud automation, Logicworks se positionne face à des acteurs comme HP, Salesforce ou encore ActiveEon.

 

Le montant

La société américaine Logicworks, qui édite une solution de cloud automation centrée sur Amazon Web Services (AWS) (AWS), a bouclé un tour de table de 135 millions de dollars mené par Pamplona Capital. Les investisseurs historiques de l’entreprise ont pris part à cette opération. En 2011, Logicworks avait réalisé une première levée de 7,6 millions de dollars auprès de Seaport Capital.

Le marché

Fondée en 1993 par Carter Burden, la société new-yorkaise fournit des solutions de cloud computing et d’hébergement. En 2012, Logicworks a fait évoluer son offre en lançant un outil de cloud automation pour répondre à la montée du cloud et d’Amazon Web Services (AWS). Désormais, la solution développée par l’entreprise américaine est centrée sur l’offre cloud de la marketplace américaine.

Sur le marché du coud automation, Logicworks se positionne face à des acteurs comme HP, Salesforce ou encore ActiveEon.

Les objectifs de la Start-up

Ce nouvel investissement doit permettre à Logicworks de renforcer le développement de sa plateforme logicielle, ce qui passera par une expansion vers de nouveaux marchés internationaux. La société envisage également de réaliser des «acquisitions stratégiques ciblées» pour développer sa technologie.

Fondateur : Carter Burden

Lancement : 1993

Siège social : New York

Activité : solution de cloud automation

Financement : 135 millions de dollars en décembre 2016

Lire aussi : Cloud : Amazon Web Services (AWS) en passe de franchir les 10 milliards de dollars de chiffre d’affaires

Bouton retour en haut de la page
Logicworks lève 135 millions de dollars pour financer des rachats dans le cloud
Investissement locatif: la PropTech lilloise Brik lève 1,5 million d’euros
Marketing : ADLPerformance met la main sur la startup Reech pour investir le marché de l’influence
discord
Discord lève 500 millions de dollars et double sa valorisation
A la rencontre de Michel Meyer, Technical Program Manager pour Facebook, basé à San Francisco
[Silicon Carne] Creation economy: comment l’industrie de la création fait sa révolution
Picnic lève 600 millions d’euros pour prendre le marché de la livraison à contrepied