Actualité

Lyft, le rival d’Uber, lève 250 millions de dollars. Alibaba participe au tour

La start-up qui permet aux conducteurs de se rémunérer sur la prise en charge de passagers, vient de boucler un tour de financement de 250 millions de dollars. Trois nouveaux investisseurs arrivent au capital de cette start-up basée à San Francisco: Coatue Management, Third Point, et le chinois Alibaba. Un montant qui avoisine les 330 millions de dollars levés au total.

L’application Lyft permet de géo-localiser des passagers et de les prendre en charge sur des courts trajets. Le conducteur pose une moustache rose sur son pare-choc, un détail qui a contribué à la notoriété du service. Un service présent aujourd’hui dans 30 villes aux Etats-Unis, en seulement 2 ans. La société emploie 250 personnes et prévoit de s’internationaliser. Rivale d’Uber sur son offre Uber X, Lyft prend du galon et ambitionne aussi de prendre des parts de marché – le car sharing – notamment à l’international.

D’ailleurs, l’arrivée au board d’Alibaba en est un signal fort. Le chinois, qui va entrer en bourse aux USA dans quelques semaines, a déjà investi dans plusieurs startups de la Silicon Valley, comme Tango, Quixey ou ShopRunner.

 

Marion Moreau

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Lyft, le rival d’Uber, lève 250 millions de dollars. Alibaba participe au tour
Google va répercuter la taxe Gafa sur les tarifs de ses publicités en France et en Espagne
Covid-19: comment la crise a boosté les applications pour rester en contact avec les seniors
Ciblage publicitaire: pourquoi le projet de Google inquiète les éditeurs européens?
WhatsApp
En Afrique du Sud, les nouvelles règles d’utilisation de WhatsApp ne passent pas
Voiture autonome: Honda lance le premier véhicule au monde doté d’un système de niveau 3
Fabernovel s’étend en Chine avec une nouvelle acquisition