AcquisitionActualitéBusinessEuropeInvestissementsMarketing & Communication

Marketing: après leur fusion, Tradelab (Fimalac) et Jellyfish forment un ensemble à 580 millions d’euros

AFP

La holding diversifiée Fimalac (médias numériques, spectacle vivant, hôtellerie, immobilier) a renforcé sa position dans le marketing numérique en fusionnant sa filiale Tradelab avec le Britannique Jellyfish, a annoncé mardi Tradelab. Le nouvel ensemble est valorisé 500 millions de livres (580 millions d’euros) et représente 1 100 collaborateurs, a indiqué à l’AFP Yohann Dupasquier, co-fondateur de Tradelab et directeur général du nouvel ensemble.

Tradelab (300 salariés) et Jellyfish (780 salariés) fournissent aux grandes marques des outils d’analyse de données pour rendre plus efficace leur marketing et leur publicité numérique. « Les grandes plateformes des Gafa, fournissent une offre qui répond à 70% de la problématique, et avec nos technologies nous allons permettre aux marques de faire les 30% restant (…) pour être meilleurs que leurs concurrents», a expliqué M. Dupasquier.

« La publicité à l’ancienne, c’est terminé »

Les marques doivent désormais envoyer des messages « plus proches des attentes des utilisateurs», en étant capables par exemple d’éviter d’adresser des messages aux consommateurs réfractaires ou indifférents à la publicité. « La publicité à l’ancienne, avec la même offre déversée à tout le monde partout, c’est terminé, c’est en train de péricliter», a-t-il estimé. Le nouveau groupe conservera les marques Jellyfish pour la partie conseil et opérations, et Tradelab pour la partie technologies et solutions du groupe.

Jellyfish, créée en 2005, apporte notamment son réseau dans 13 pays. Tradelab, qui avait fusionné en octobre avec Uptilab, est un spécialiste de l’analyse de données et de la publicité programmatique (publicité ciblée). La moitié de ses collaborateurs sont des ingénieurs, a indiqué M. Dupasquier. Jellyfish/Tradelab s’appuie sur les données fournies par les Gafa mais aussi par celles de Webedia, la filiale médias numérique de Fimalac (Allociné, JeuxVideo.com, 750g, Purepeople, et un réseau de youtubeurs et influenceurs sur les réseaux sociaux). Fimalac a été fondée et est présidée par Marc Ladreit de Lacharrière.

Tags

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici
Marketing: après leur fusion, Tradelab (Fimalac) et Jellyfish forment un ensemble à 580 millions d’euros
Les offres d’emploi de la semaine
Huawei porte plainte contre sa mise à l’écart de subventions fédérales aux Etats-Unis
Uber: 6 000 agressions sexuelles enregistrées aux États-Unis en deux ans
Inside Renault : la Formule 1, accélérateur d’innovation dans l’industrie automobile
Face à Spotify, Apple Music mise de nouveau sur la diffusion de concerts
Alphabet
Désormais dirigé par Sundar Pichai, que va faire Alphabet de ses filiales non rentables?
Share via
Copy link