ActualitéAmérique du nordComLes levées de fonds

Match Group (Tinder, Meetic…) veut lever jusqu’à un demi-milliard de dollars en Bourse

Opération séduction auprès des investisseurs. Match Group, l’entreprise américaine spécialisée dans la rencontre sur Internet, et filiale d’IAC (3,1 milliards de dollars de chiffre d’affaires en 2014), a annoncé qu’elle allait démarré son roadshow auprès des investisseurs afin de préparer son introduction en Bourse.

Tinder, Meetic… Une quarantaine de marques

Lors de cette opération, Match Group proposera 33,3 millions d’actions pour une fourchette de prix comprise entre 12 et 14 dollars par action. La société américaine, qui prévoit d’être cotée sur le Nasdaq sous le sigle «MTCH», précise aussi que les souscripteurs auront 30 jours pour acheter 5 millions d’actions additionnelles. En cas de succès, elle pourrait donc lever jusqu’à 536 millions de dollars environ.

Basée à Dallas, dans le Texas, Match Group dispose d’un portefeuille d’une quarantaine de marques de rencontre en ligne. Elle détient par exemple les généralistes Match.com, PlentyOfFish et Meetic (acquis en 2011) ou des sites plus spécialisés comme OkCupid, dont le concept repose sur des quizz.

Mais ces dernières années, c’est surtout son application mobile basée sur la géolocalisation Tinder qui a fait parler d’elle. Lancée en 2012, celle-ci est devenue très populaire chez les jeunes et revendique aujourd’hui plus de 26 millions de «matching» réalisés chaque jour. Au final, avec l’ensemble de ses plateformes, Match Group revendique couvrir 38 langues dans plus de 190 pays.

888 millions de dollars de CA en 2014

Au-delà de sa communauté, Match Group insiste également sur sa capacité à monétiser son audience. Dans son prospectus déposé auprès de la SEC (l’autorité américaine des marchés), la firme affirme compter 4,7 millions d’abonnés payant dans le monde. Et en ce qui concerne les utilisateurs gratuits : «les annonceurs pourraient atteindre une moyenne d’environ 59 millions de MAU (utilisateurs actifs chaque mois, ndlr) avec l’ensemble de nos marques pour le trimestre», précise-t-elle.

Avec cette recette, Match Group a réalisé 888,3 millions de dollars de chiffre d’affaires en 2014, pour un résultat net de plus de 84 millions de dollars. Le secteur de la rencontre en ligne est cependant très concurrentiel.

Enfin, dans la section «risques», Match Group précise que la santé de son activité repose notamment sur sa capacité à maintenir ses coûts d’acquisitions clients : «notre croissance et notre rentabilité reposent, en partie, sur notre capacité à attirer et retenir les utilisateurs par le biais d’efforts de marketing à des coûts effectifs («cost-effective»). Tout manquement à ces efforts pourrait nuire à nos activités, notre situation financière et nos résultats d’exploitation».

Crédit photo: Fotolia, banque d’images, vecteurs et videos libres de droits
Tags

Olivier Harmant

Pour contacter la rédaction: cliquez ici Devenez "la start-up de la semaine" : faites-vous connaitre! Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This