ActualitéBusinessHealthcareInvestissementsLes levées de fondsStartup

MedTech : Owkin réalise une nouvelle levée de fonds pour accélérer son développement

Owkin se renforce pour faire avancer la médecine à l’aide du big data et de l’intelligence artificielle. Dans cette optique, la start-up française spécialisée dans le machine learning appliqué à la recherche médicale a clôturé en mars son tour de table en série A.

Selon nos informations, cette opération se serait achevée avec un investissement supérieur à 15 millions de dollars, complétant les 16 millions de dollars précédemment levés. La MedTech parisienne avait indiqué que ce nouveau tour de financement avait été mené par F-Prime Capital et Eight Roads Ventures. GV (ex- Google Ventures), Cathay Innovation et NJF Capital ont également participé à l’opération.

A l’occasion de cette dernière, la société a accueilli Parker Moss, entrepreneur en résidence chez F-Prime Capital et Eight Roads Venture qui a travaillé cinq ans au National Health Service (NHS) au Royaume-Uni, au poste de Chief Business Officer. Dans ce cadre, il sera chargé de développer les partenariats de la jeune pousse auprès des hôpitaux, des universités, des compagnies pharmaceutiques et des BioTech. 

Une série A en 3 actes

Ce nouvel apport financier met ainsi un terme à un tour de table en série A débuté par une première levée de fonds de 11 millions de dollars réalisée en janvier 2018 auprès de Cathay Innovation, Otium Venture, Plug and Play et NJF Capital. Ce tour de table en série A avait par la suite était étendu quelques mois plus tard, en mai, avec l’investissement de GV, anciennement Google Ventures. Le bras armé financier d’Alphabet avait alors décidé d’injecter 5 millions de dollars dans la start-up française. Un an plus tard, la firme de Mountain View a remis au pot dans le cadre de cette nouvelle levée de fonds.

Fondée en septembre 2016 par Gilles Wainrib, auparavant maître de conférences en informatique appliquée à l’École Normale Supérieure, et Thomas Clozel, cancérologue et ex-chef de clinique en hématologie clinique à Paris, OWKIN ambitionne de développer de nouveaux médicaments grâce à une approche technologique. Pour ce faire, la jeune pousse basée à New York et à Paris fait appel à des technologies de machine learning dans l’optique d’analyser des bibliothèques d’imagerie médicale, les data moléculaires ou encore des ensembles de données cliniques afin de découvrir des modèles de biomarqueurs complexes qui provoquent des maladies.

Pour que l’intelligence artificielle soit performante, elle a besoin de se nourrir de données du monde réel. Dans ce cadre, OWKIN a recours au «transfert learning» qui permet de transférer l’intelligence d’un modèle prédictif à un autre et ainsi de favoriser l’essor d’une intelligence artificielle collective. En transformant les données des patients en modèles prédictifs, Owkin est ainsi en mesure d’améliorer la prise en charge thérapeutique des patients et d’accélérer la découverte et le développement de nouveaux médicaments. 

Tags

Maxence Fabrion

Journaliste chez FW - DECODE MEDIA Pour contacter la rédaction : redaction.frenchweb@decode.media

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This