ActualitéBusinessInvestissementsLes levées de fondsTourisme

Méga-levée de 300 millions de dollars pour les smartphones gratuits à destination des touristes de Tink Labs

Pour découvrir l’actualité de la FrenchTech, et les infos à ne pas manquer directement dans votre boite mail à 15h tous les jours, cliquez ici

Le montant

Tink Labs est l’une des plus importantes startups hongkongaises. Fondée en 2012 par un jeune entrepreneur nommé Terence Kwok, la société propose aux hôteliers de mettre à la disposition de leurs clients un smartphone gratuit afin que ces derniers puissent rester connectés pendant leur voyage.

Et l’entreprise, qui a lancé son service appelé « Handy » en France en avril 2017, poursuit sa folle ascension. Elle est en train de finaliser une levée de 300 millions de dollars pour une valorisation qui devrait atteindre au moins 1,5 milliard de dollars, selon des informations obtenues par TechCrunch. Un tour de table qui lui conférerait ainsi officiellement le statut de licorne. Le nom des investisseurs n’a pas encore été révélé.

Le marché

Via son service Handy, Tink Labs met à la disposition des clients des hôteliers un smartphone qui leur permet d’appeler et d’utiliser Internet de façon illimitée. Mais cette solution est aussi pour l’hôtelier une manière de pouvoir mettre en place des services personnalisés. L’appareil peut par exemple être connecté au système téléphonique de l’hôtel et permettre de demander de l’assistance, contacter quelqu’un dans une des chambres, ou encore contacter le room service de l’extérieur. Le client peut également avoir accès à des informations touristiques comme les activités disponibles dans les alentours. Un guide de voyage est aussi intégré. Grâce à une technologie infrarouge, Handy peut aussi être utilisé pour contrôler des éléments dans la chambre comme la télévision, la lumière ou encore la température.

La solution est gratuite pour les clients, Tink Labs se rémunérant auprès des hôteliers, friands de solutions pour améliorer l’expérience de leur clientèle dans un secteur qui doit se réinventer notamment face à la concurrence d’une plateforme comme Airbnb. La solution est proposée à partir de 1 dollar par jour pour chaque appareil.

Tink Labs revendique le déploiement de sa solution dans plus de 1 700 hôtels à travers le monde. En France, on peut par exemple la retrouver dans 36 endroits à Paris et dans d’autres villes de l’Hexagone.

Les objectifs de la Start-up

Cette levée devrait permettre à Tink Labs de poursuivre son expansion internationale. L’entreprise prévoyait de déployer sa solution dans un million de chambre d’hôtels, dont 500 000 en Europe, d’ici la fin de l’année dernière. Pour cela, elle a notamment conclut des partenariats avec d’importantes marques à l’instar de d’IHG, Sheraton, Novotel, Mercure, Intercontinental, du Ritz London, de Crowne Plaza, ou encore d’Holiday Inn.

Tink Labs: les données clés

Fondateur: Terence Kwok
Création: 2012
Secteur: hôtellerie
Siège social: Hong Kong
Financement: 300 millions de dollars en novembre 2018

Bouton retour en haut de la page
Méga-levée de 300 millions de dollars pour les smartphones gratuits à destination des touristes de Tink Labs
Quelle est la recette de DL Software pour réussir sa stratégie de Build Up?
[Série A] Cryptomonnaies : Flowdesk lève 30 millions de dollars auprès d’Eurazeo, ISAI, Ledger et Coinbase
[DECODE Quantum] A la rencontre de la startup WeLinQ
La FinTech SumUp valorisée 8 milliards d’euros après une nouvelle levée de fonds
[Série B] BNPL : Hokodo lève 37 millions d’euros pour sa solution B2B
[Série B] Strapi lève 31 millions de dollars auprès de CRV

Votre logiciel antipub bloque votre accès à FrenchWeb.fr


Depuis 14 ans, FrenchWeb vous propose chaque jour des contenus sur la FrenchTech. Nous diffusons rarement des publicités et ne collectons pas la moindre information sans votre consentement.


Votre adblocker empêche d'afficher correctement votre media FrenchWeb. Pour y accèder, nous vous recommandons de nous ajouter à votre liste de sites autorisés.


Merci et bon surf!


Richard Menneveux, fondateur de FrenchWeb.fr et CEO de DECODE.Media