ActualitéTech

[Messagerie instantanée] Les 3 applications qui veulent dominer le monde

Parmi les grandes tendances de 2013, on pourrait évoquer un retour fracassant de la messagerie instantanée. En effet, Facebook lance son propre service de messagerie vocale, et de nombreuses autres solutions font leur chemin et se battent pour décrocher le leadership mondial de la messagerie.

Pendant ce temps, Microsoft annonce la fermeture de Windows Live Messenger le 15 mars prochain, qui sera intégré au service de téléphonie sur internet Skype (racheté en 2011 par l’éditeur américain pour 8,5 milliards $)…

L’Américain WhatsApp, le leader occidental

whatsappWhatsApp, fondé en 2009 par Jan Koum et Brian Actoum, est une application de messagerie multiplateformes qui permet d’envoyer, via la 3G ou le WiFi, des messages instantanés entre deux smartphones : textes, photos, vidéos, données de localisation et conversations de groupes.

Gratuite au téléchargement et sans publicité, elle fonctionne selon un principe d’abonnement de 0,99$ par an (l’application est payante sur iOS mais sans abonnement). Les chiffres de son évolution sont impressionnants : l’an passé, l’application comptabilisait près d’un milliard de messages échangés par jour, et a atteint les 10 milliards en août dernier. Au Nouvel An 2013, près de 18 milliards de messages ont été envoyés via What’s app.

What’s app est aujourd’hui disponible dans une dizaine de langues, sur iOS, Android, Window, BlackBerry OS, et Symbian.

Le Coréen KakaoTalk et ses ambitions internationales

kakaotalkFondée en 2010 par Kim Beom Soo et n°1 en Corée du Sud et en Asie, l’application KakaoTalk fonctionne sur le même principe que WhatsApp : envoi de message gratuits (photos, vidéos, etc), via le wifi ou la 3G, au détail près que celle-ci intègre une fonction d’appels vocaux, qui permet à ses utilisateurs d’appeler gratuitement dans son pays et même à l’international.

En août 2012, KakaoTalk a annoncé avoir atteint les 57M d’utilisateurs dans le monde. KakaoTalk Corp., l’entreprise qui gère l’application, a été élue « Top Développeur » sur Google Play et élue n°1 des applications de messages gratuits par Cnet.

L’application est à ce jour disponible en 12 langues, dont le français, sur iOS, Android, BlackBerry, Bada, et Windows.

Le Chinois WeChat et ses 300 M d’utilisateurs

wechatDéveloppée par le géant de l’Internet Tencent début 2011, l’application de messagerie WeChat compte déjà plus de 300 millions d’utilisateurs, malgré son trés récent développement à l’international.

Elle permet à ses utilisateurs d’envoyer des messages, des photos, des notes vocales, et même de dialoguer par vidéo avec ses contacts. A chaque compte est associé un QR code qui permet d’ajouter un contact à son répertoire grâce à un simple scan. Elle permet également de se géolocaliser pour trouver des amis dans les environs.

WeChat n’est aujourd’hui pas encore préoccupée par la monétisation et se concentre plutôt sur le développement de sa base d’utilisateurs, surtout à l’international.

Certains utilisateurs de l’application s’inquièteraient à ce jour de la facilité avec laquelle les forces de sécurité chinoises pourraient surveiller leurs conversations.

Quel service de messagerie va finir par dominer les autres ? Le 1er, classique mais déjà bien implanté au niveau mondial ? le 2e, qui ajoute les appels vocaux aux écrits ? Ou le 3e, dans la tendance avec son QR Code mais surveillé par l’état chinois ? De nombreuses autres applications existent aujourd’hui, tels que Nimbuzz (100M utilisateurs), Line (85M utilisateurs), ChatON, Tango (80M utilisateurs), Viber ou encore Skype, et proposent ce même type de service, entre messages texte et voix… Et si Facebook avait aussi son mot à dire ?

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.

Un commentaire

  1. Et Line ? Avec ses près de 100 milions d’utilisateurs et son business model innovant d’achat de stickers :)

Bouton retour en haut de la page
[Messagerie instantanée] Les 3 applications qui veulent dominer le monde
WeLink lève 4,2 millions d’euros auprès de OneRagtime
Airbnb
Airbnb vise jusqu’à 35 milliards de dollars de valorisation pour son IPO
Quelle est cette startup qui vaut 1 milliard de dollars pour Facebook?
FinTech et DeepTech au cœur de l’écosystème du Grand Est
Le commerce en ligne pèse 103 milliards d’euros en France
Vianova
Mobilité: Vianova lève 1,8 million d’euros auprès de la RATP