A la uneAsieSemaine de l'emploi

Métiers du Web : 4 écoles qui rivalisent pour attirer les futurs talents de la tech’

A l’occasion de la Semaine de l’Emploi dans le numérique, Frenchweb a sélectionné quatre écoles proposant des formations dans les métiers du Web et du développement.

  • heticHetic est une école proposant des formations dans le Web design, la 3D, le Web développement, Web marketing et management. Elle est accessible en admission parallèle dès Bac+1, ou plus selon les parcours. Son parcours grande école repose sur trois piliers : création digitale, les technologies, le business/management. Créée en 2002, elle dispose d’un réseau d’anciens étudiants présent sur plusieurs continents (voir notre article ci-dessous). A lire également : Ces étudiants d’HETIC partis tenter l’aventure à San Francisco, New-York ou Barcelone

 

  • Epitech Epitech (IONIS Education Group) propose des formations en deux cycles : bachelor et expertise. Son réseau est doté d’une douzaine d’écoles en France (Paris, Nice, Bordeaux, Lyon, Nantes, Rennes, Montpellier…). Selon ses statistiques, 96% des étudiants seraient embauchés en CDI, principalement en tant que développeur (29%) ou ingénieur (31%). Les admissions démarrent dès la première année ou en admission parallèle après un bac+1, bac+2 ou bac+3.

 

 

 

  • supdewebSUPDEWEB propose des formations en cycle bachelor et masters dans le développement Web et mobile, l’e-marketing, l’e-commerce ou encore la communication digitale. Les candidats peuvent être admis dès l’obtention de leur baccalauréat, ou après un bac+1, bac+2 ou bac+3. Le groupe SUPDEWEB dispose également d’antennes à Bruxelles, Strasbourg, Toulouse, Marseille, Nice et Shanghai.

 

[tabs]

[tab title= »Ce que l’on doit attendre d’une formation »]

supinternetFabrice Bardèche, vice-président exécutif d’Ionis Education, un groupe de plusieurs écoles dont SUP’Internet: « Les formations doivent s’inscrire comme une réponse à un vrai besoin. Toutes les formations aux outils et aux grandes tendances doivent être, à chaque fois, mise à l’épreuve de la pratique que ce soit avec des projets d’entreprises ou des projets associatifs.

D’autre part, les formations doivent être transversales. C’est ce que nous faisons chez Ionis Education Group. Les élèves issus d’une formation vont travailler avec les élèves d’autres formations (ex: marketing, business…) sur un même projet, car chacun doit avoir la conscience et la connaissance des autres métiers, et comprendre leurs contraintes et leurs impératifs ».

[/tab]

[/tabs]

Crédit photo: Hetic
Tags

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This