A la uneActualitéEuropeTech

Michel Paulin chez SFR, retour vers le futur?

Le chef de file de la nouvelle équipe dirigeante de l'opérateur SFR est sur le point d'être connu. Il s'agirait d'après le journal Les Echos, de Michel Paulin, l'actuel directeur général de Meditel. Michel Paulin est un vieux routier des télécoms. Formé à Polytechnique, comme Michel Combes, l'actuel président du conseil d'administration et DG par intérim de SFR-Numéricable, Michel Paulin, devra faire entrer l'opérateur dans une nouvelle ère, avec ses méthodes acquises dans sa carrière dans les télécoms. Des recettes qui devront effacer le million d'abonnés perdu l'année dernière par le deuxième opérateur en France. 

Deux éléments jouent en la faveur de sa nomination. D'abord, Michel Paulin, qui dirige Meditel depuis 2013 l'opérateur marocain, filiale à 49% du groupe Orange, affiche de bons résultats. En deux ans, l'opérateur est devenu le deuxième de son marché avec 14,5 millions d'abonnés (contre 5 millions en 2007), en développant notamment de nouveaux services (paiement mobile, boutique en ligne, e-commerce, 4G). Au-delà de la Méditerrannée, celui qui a débuté sa carrière au sein du Groupe France Telecom, impose ses recettes. Sur le continent africain, on lui reconnaît d'avoir su mettre en place «des offres plus agressives et plus simples», comme le raconte Jeune Afrique

Dans le clan des pionniers

Ensuite, Michel Paulin est loin d'être inconnu au bataillon. Il fait d'ailleurs déjà presque partie du «clan» SFR. Après France Télécom et des expériences chez Bull (en charge des activités de logiciel d’administration de réseau et de sécurité), et au cabinet Mc Kinsey, Michel Paulin revient à sa passion pour les télécoms. Arrivé en 1999 chez Neuf Cegetel, il y passera neuf ans en tant que Directeur Général et Administrateur. Il y jouera un rôle déterminant dans le rapprochement avec SFR, à la suite de l'OPA de ce dernier sur sa filiale en 2008, année de la concentration du secteur. Il tisse alors une grande proximité avec le futur président de SFR, Michel Combes, dont la relation est celle du «room mate» (le coloc) alors qu'ils se côtoient aux États-Unis, comme le racontait Le Figaro. 

Après l'épisode SFR-Cegetel, la presse le voyait alors devenir «entrepreneur». Mais il prendra le poste de COO de la société Louis Dreyfus Commodities, le groupe de négoce de matières premières agricoles basé en Suisse. Il s'expatrie ensuite vers le Maroc et Casablanca pour diriger Meditel. Juste avant sa probable nomination chez SFR en 2016, il pilotera pour Meditel une levée de fonds record de 324 millions de dollars, via un consortium de banques, pour financer la modernisation de son réseau. 

Chez SFR, Michel Paulin apportera les méthodes apprises chez France Télécom, Neuf Cegetel et Méditel pour travailler sur la satisfaction client, en baisse chez SFR, et sur le renforcement de la «communauté SFR», comme l'expliquait à Frenchweb Benjamin Cornic. Le futur DG devra aussi consolider les résultats encourageants de Zive, son service de VoD.

Michel Paulin doit être l'artisan d'«une nouvelle étape au sein de la direction », confiait encore aux Echos  Michel Combes. Si la nomination est confirmée, il passera d'un groupe de plus de 1 100 collaborateurs chez Méditel, à plus de 10 500 salariés chez SFR, depuis le rachat de Numéricable par Altice. Sous sa gouvernance, les effectifs chez Meditel sont restés stables. 

Crédit photo: meditel.ma

Lire aussi: Bouygues dans les bras d’Orange: les dates clés de la concentration des télécoms
 

VOIR: Comment SFR veut améliorer sa relation client
 

Tags
Microsoft Experiences les 3 et 4 octobre 2017

Jeanne Dussueil

Pour contacter la rédaction: cliquez ici Devenez "la start-up de la semaine" : faites-vous connaitre! Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This