ActualitéBusinessTech

Microsoft continue à s’envoler grâce au cloud

AFP

Le groupe informatique Microsoft se porte mieux que ne l’attendait le marché, avec de nouveau une forte croissance de ses activités de « cloud » (service d’informatique à distance) au premier trimestre de son exercice décalé. De juillet à septembre, l’entreprise a engrangé plus de 33 milliards de dollars de revenus, en hausse de 14% et supérieur d’un milliard à la moyenne des prévisions des analystes.

Son bénéfice net ressort 10,7 milliards de dollars (+21%), soit un bénéfice par action de 1,38 dollar, contre 1,24 dollar attendu par le marché. Ses logiciels Office et son réseau social professionnel LinkedIn affichent des croissances à deux chiffres (13% pour les produits Office à destination des entreprises et 25% pour LinkedIn).

Azure enregistre la croissance la plus forte

Son offre vedette d’informatique à distance pour les entreprises, Azure, enregistre la croissance la plus forte, 59% sur un an. « J’attribue ces résultats aux investissements qu’ils ont fait dans le cloud, et à leur capacité à répondre aux besoins précis des multinationales», commente l’analyste Patrick Moorhead, de Moor Insights and Strategy. Il s’agit cependant d’un léger ralentissement de la croissance: au quatrième trimestre ce service bondissait de 64%.

Côté jeux vidéo, Microsoft n’a enregistré aucune croissance sur un an de ses produits Xbox. La dernière génération de la console est en effet sortie il y a presque 6 ans, et sa prochaine version, dévoilée en juin, ne doit sortir que pour la saison des fêtes l’année prochaine. Le cours de l’action de Microsoft était stable lors des échanges électroniques après la fermeture de la Bourse.

Tags

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici
Microsoft continue à s’envoler grâce au cloud
The Garage, l’incubateur de Cyril Paglino pour créer un écosystème blockchain de référence en Europe
Instagram
Reels, l’arme d’Instagram pour contrer l’ascension fulgurante de TikTok
Comment les indépendantistes catalans usent du numérique contre Madrid
Glyphosate, pesticides: un rapport parlementaire plaide en faveur d’une centralisation des données
FinTech: Revolut continue de recruter des têtes d’affiche de la finance
Pourquoi Balderton Capital lance un nouveau fonds de 400 millions d’euros
Copy link