ActualitéTech

Microsoft sur le point d’annoncer un vaste plan de licenciements (MAJ)

Mise à jour – 16h30: Microsoft annonce officiellement la suppression de 18 000 postes d’ici à un an, dont 12 500 qui concernent la filiale Nokia. Une première tranche de 13 000 licenciements surviendra dans les six prochains mois.

[article initialement publié à 8h29]

Microsoft s’apprête à réorganiser ses activités avec Nokia, et cela devrait passer par des licenciements. La firme de Redmond pourrait licencier jusqu’à 1 000 personnes en Finlande, selon la presse américaine, sur les 4 700 employés que compte sa filiale Nokia dans le pays.

En avril dernier, Microsoft rachetait Nokia pour 5,44 milliards d’euros. Une opération qui a boosté les effectifs de la firme américaine à 127 000 personnes, soit bien plus qu’Apple et Google. Elle doit désormais intégrer les 30 000 salariés du constructeur de terminaux mobiles au groupe. A l’époque, elle avait déjà évoqué un plan d’économies de 600 millions de dollars.

Satya Nadella avait parlé la semaine dernière de changements importants. Les réductions d’effectifs devraient toucher, en plus de Nokia, le département d’ingénierie-développement et le marketing selon Bloomberg. Au total, ce nouveau plan de licenciements devrait être le plus important de l’histoire de Microsoft. En 2009, 5 800 postes avaient été supprimés.

Bouton retour en haut de la page
Microsoft sur le point d’annoncer un vaste plan de licenciements (MAJ)
Le Kremlin renforce sa mainmise sur l’Internet russe avec le rachat de VKontakte par Gazprom
6 questions pour comprendre l’organisation des élections du CSE
VTC : le Singapourien Grab entre à Wall Street, valorisé à près de 37 milliards de dollars
Chatbots : passons de l’intelligence artificielle à l’efficacité bien réelle
Match va verser 441 millions de dollars aux fondateurs de Tinder pour solder un contentieux
Dans les coulisses de l’Executive Master de l’Ecole Polytechnique, l’une des plus prestigieuses écoles scientifique française