ActualitéBusinessTech

Mobile Tag lève 6.6 millions d’euros

Fondé en 2006 et aujourd’hui leader de solutions marketing pour codes-barres 2D, 1D et Tag NFC, Mobile Tag annonce une levée de 6.6 M€ auprès du fonds spécialiste du marketing multimédia, S.E.B Ventures (Skandinaviska Enskilda Banken Venture Capital) et des fonds historiques, Alven Capital, XAnge Private Equity.

La société compte aujourd’hui 55 salariés en France et aux Etats-Unis et va pouvoir ainsi renforcer son équipe commerciale et ses offres marketing.

Frank Kelcz, membre du conseil d’administration de Mobile Tag nommé par SEB :  « Nous sommes ravis de faire partie des investisseurs de Mobile Tag car nous croyons que la technologie MobileTag et surtout, sa plate-forme de management, saura séduire les opérateurs, les annonceurs et les spécialistes du marketing direct. Nous sommes impatients d’aider cette entreprise à atteindre ses objectifs internationaux. »

A propos de Mobile Tag: la société développe des solutions de marketing mobile donnant accès à du contenu via le scan des codes-barres 2D (QR-codes, Datamatrix, Flashcode, Fotokody) et des codes-barres 1D (EAN, UPC) qui se trouvent sur les emballages des produits et les tags NFC. Mobile Tag propose également des solutions de « quick access » à du contenu mobile permettant de générer et d’augmenter le trafic sur mobile. Son application mobile est disponible pour iPhone, Android, Windows Phone, Blackberry et Nokia.

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.

2 commentaires

  1. La « technologie » mobile tag ?
    Quelle techno ?
    Les QR Code / Datamatrix ? ahhh ..

    Non, mobile tag ce n’est qu’une marque et une fumisterie autour de l’AFMM qui leur a permis de tuer toute concurrence en signant un accord avec les 3 opérateurs FR.

    Comme ca, on est sûrs qu’aucune autre startup n’aura la possibilité de proposer d’autres services utilisant des codes 2D.

  2. Donner la possibilité de s’élargir à l’internationaux, c’est bien mais faut-il encore que le code soit déchiffrable par tous le monde. En France on fait du flashcode un code standard mais ceci est seulement basés sur l’accord signé par les opérateur Français.. En Angleterre, nous utilisons tous des QR codes par example, au Japon, au USA aussi.. Enfin bon, je ne pense pas que cela stoppera l’utilisation du QR code et le fait que d’autre start-up pourrons s’introduire sur le marché. En parlant de ça celle-ci s’oriente sur des QR code pour les cartes de visite, avec une la plus fiable ergonomie sur le marché Anglais. Les Français l’aimerons surment http://www.getqrky.com

Bouton retour en haut de la page
Mobile Tag lève 6.6 millions d’euros
DoorDash
FoodTech: le livreur DoorDash vise une valorisation d’au moins 25 milliards de dollars
FinTech
Qonto, Swile, Lydia… : les levées de fonds de l’année 2020 dans la FinTech
Comment Monext mise sur la personnalisation des services de paiement
TousAntiCovid: l’app de traçage passe le cap des 10 millions d’utilisateurs
Palantir
[DECODE Market] Palantir, Ant Group et Altice Europe : 3 destins très différents sur les marchés boursiers
Libra: après les polémiques, quelle trajectoire pour le projet de Facebook?