ActualitéAltares

«NATU Challenge»: ces professions réglementées qui inspirent les entrepreneurs en quête d’innovation

Avocats, comptabilité… De nombreux secteurs et professions devraient être concurrencés par de nouvelles start-up innovantes. Pour répondre à cette problématique, Altares, une entreprise spécialisée dans le Big data, a alors organisé fin décembre à l'Ecole42 le «NATU Challenge» (NATU pour Netflix, Airbnb, Tesla et Uber) sur les «professions ubérisées».

Des étudiants réunis en plusieurs groupes devaient alors présenter leurs projets. Plusieurs prix ont ainsi été remis, notmment à un projet qui veut innover dans métier de «chasseur de tête», et un autre dans le métier de huissier…

 

[tabs]

[tab title= « L’avis de Laurence Augoyard, CEO Altares »]

Laurence Augoyard, PDG Altares : Le déluge d’AAEAAQAAAAAAAAVFAAAAJDVkYThkNjJiLWQ2NDEtNGYyMS05YjcxLTU0OTA2OTMxOTc0NAouvrages consacrés à la digitalisation qui ont fait dates, depuis Being Digital, Net Gain, The Age of E-Tail, Blown to Bits, Clicks and Mortar, ou encore Digital Capital, en passant par Digital Darwinism, sans oublier The Long Tail, ni omettre Managing on the Fault Line ou Naked Conversations, a largement contribué à cerner les enjeux du digital pour le business.

Cependant, un seul livre a su mettre en exergue un point pourtant majeur : la confiance.

Paru en 1999 et signé par Jonathan Roseanoer, Douglas Armstrong et J. Russel Gates, trois associés d’Arthur Andersen, The Clickable Corporation identifie huit propositions de valeur permettant à une entreprise de renforcer son avantage compétitif grâce à Internet : knowledge, choice, convenience, customization, savings, community, entertainment, trust (confiance).

Dans un monde où l’ubérisation est à la fois un buzz word et une réalité, aujourd’hui résumée dans l’acronyme NATU (Netflix, Airbnb, Tesla, Uber), Altares s’est demandé si les professions réglementées : experts comptables, avocats, notaires, huissiers, commissaires aux comptes, conseils financiers, venture capitalists, chasseurs de têtes… ne connaitraient pas le même sort que les compagnies de taxis.

Partant de cette hypothèse, Altares a réuni les étudiants d’HEC et de l’école 42 au sein de son Lab afin de plancher sur la question dans le cadre de la seconde édition du challenge qu’elle organise annuellement avec les deux écoles.

91 étudiants, 12 équipes, une dizaine de représentants des professions potentiellement impactées, 3 semaines de travail intense, 247 slides Power Point rédigées, 163 slides jetées à la poubelle, 39 FAQ (Frequently Asked Questions) posées, 17 RAQ (Rarely Asked Questions) osées, 173 schémas dessinés sur les murs du Lab d’Altares, 14 techniques de design thinking mises à l’épreuve[i], 46 buzz words utilisés[ii], 68 termes techniques du monde de la data employés[iii], 11 657 lignes de codes écrites, 375 balises HTML posées, 623 fichiers déposés, 5 algorithmes prototypés, 45% de rework, , 74 idées générées , 32 pistes abandonnées, 33 scénarios challengés, 9 Minimal Viable Product imaginés, 41 cartes de visites échangées, 83 demandes de mises en relations via Linkedin envoyées, 5 ordi plantés, 2 saturations de la connexion wifi, 4 absences, 1 désistement, 3 tasses de café renversées, 3 fou rires, 1 engueulade, 7 retards…

Il n’a pas échappé aux étudiants combien le statut historique de tiers de confiance d’Altares qui lui a permis d’établir sa renommée sera la clef de la réussite demain.

Alors digitalisation voulue ou digitalisation subie ?

La question a trouvé réponse lors de la présentation des projets à un jury composé de représentants de professions réglementées : Jean Saphores (Vice-président du Conseil Supérieur de l'Ordre des Experts-Comptables), Eric Seyvos (Associé de BM&A), Clémentine Delafontaine (Notaire Associé Déléguée Régionale à la Communication), Guillaume Selligmann (Avocat, associé du cabinet Cohen & Gresser), Bruno Van Overtveld (Partner Excecutive Search – Chasseur de tête), Vincent Truchetto (Consultant), Stéphanie Hospital (founder & CEO de One Ragtime, Venture Capital), Hugo Geissmann (co-founder de Thiga), de collaborateurs d’Altares et de sa présidente Laurence Augoyard (CEO d’Altares).

Pour l’heure, Altares tenait à remercier tout particulièrement l’ensemble des étudiants ayant participé à ce challenge : Antonin, Ludovic, Vincent, Médéric, Paul, Alexis, Louis, Guillaume, Brice, Maade, Sofiane, Elise, Quentin, Mong-Tuyet, Stephane, Vincent, Augustin, Felix, Thibault, Charlotte, Charles Antoine, Corentin, Mathieu, Maud, Jean-Philippe, Robin, Olivier, Matthieu, Camille, Paul, Christiane, Wadie, Nicolas, Richard, Mina, Louis, Dominique, Antoine, Emmanuelle, Margot, Helene, Sévak, Gabriel, Ahmed, Emma, Tom, Matthieu, Issa, Olivia, Jia, Elie, Bi Seri Jean Steve, Bénédicte, Antoine, Thibault, Sacha, Yu Ling, Ghislain, Cécile, Diane, Guillaume, Lou, Noussair Mrabet, Clément, Nicolas, Thibaut, Clément, Simon, Adèle, Grégoire, Colin, Debastien, Roland, Kevin, Umi, Roger, Michael, François, Eric, Gwendoline, Benjamin, Angie, Florian, Albert, Fernad, Aymeric, Pierre, Dorian , Gaetan, Julien, Jean Baptiste…

Et tenait plus particulièrement à féliciter les lauréats : Paul Bachelier,  Matthieu Allègre, Camille Amram, vainqueurs du challenge NATU avec leur projet Precic’tio.

Sans oublier Clément Rousselot, Lou Lemaistre, Noussair Mrabet et Gaëtan Deguigné à l’origine du projet Pledge auquel le jury a décerné un prix spécial tant leur projet s’est distingué.


[i] Personas, stakeholder maps, service safaris, contextual interviews, expectation maps, a day in the life, the five whys, shadowing, customer journey maps, cultural probes, idea generation, mobile etnography, design scenario, empathic maps, what if…, storyboards, business model canvas, service rollplay, customer lifecycle maps, storry telling, service blueprints, desktop walkthrough, service staging, co-creation, agile development, service prototypes, empathic map, elevator pitch…

[ii] IOT (Internet Of Things), youtility, MDP (Minimum Desirable Product), emotionnal data, open data, data economy, smart data, data mining, data darwinism, sales funnel, bootstrapping, cohort analysis, growth hacker, MVP (Minimum Viable Product), pivot, PMF (Product Market Fit), Stickiness, vanity metrics, EQ (Entrepreneur Quotient), viral loop, User Generated Content, Valuable Component Buisness Model, application pervasive, folksonomie, IPV6, serendipité, multicomponent Business Model, quantified self, pervasive computing, réseau ubiquitaire, shadow information, deep learning…

[iii] DMP (Data Management), bayésien, abduction, data-driven marketing, CRM abductif, data visualization, data exploration, SGBDR, meta donnée, clusterisation attitudinale, data crunching, data mining, mapReduce, quants, transient data, programmatique, machine learning, master data management, duplicate data, conflicting data, incomplete data, invalid data, unsynchronized data…

 [/tab]

[/tabs]

[Contenu proposé et sponsorisé par Altares]

 

 

Tags
Microsoft Experiences les 3 et 4 octobre 2017

FrenchWeb

Pour contacter la FrenchWeb, cliquez ici / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

1 thought on “«NATU Challenge»: ces professions réglementées qui inspirent les entrepreneurs en quête d’innovation”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This