ActualitéBusinessCarTechInvestissementsLes levées de fonds

Navettes autonomes: Toyota mise sur l’Américain May Mobility

May Mobility, startup américaine spécialisée dans les navettes autonomes, lève 50 millions de dollars en série B dans un tour mené par son nouveau client, le Japonais Toyota Motor Corporation. La startup américaine avait déjà levé 22 millions de dollars en février 2019. 

Lancé en 2017 par Alisyn Malek, Edwin Olson, et Steve Vozar, May Mobility développe des navettes autonomes. Présente dans trois villes aux Etats-Unis (Detroit, Grand Rapids et Providence), la startup espère compter 25 navettes par villes pour fluidifier les transports.

En finançant May Mobility, Toyota s’offre également un partenariat stratégique pour développer sa propre gamme de navettes électriques autonomes. Le géant de l’industrie automobile pourrait en effet bénéficier de la technologie de May Mobility.

Sur le marché des navettes autonomes, la startup basée dans le Michigan fait face à la concurrence de la startup française Navya, qui doit faire face à ses propres défis, ou encore l’américaine à Via, toutes deux présentes aux Etat-Unis. May Mobility ambitionne désormais de développer sa flotte de navettes et de recruter davantage de collaborateurs.

May Mobility : les données clés

Fondateurs: Alisyn Malek, Edwin Olson, et Steve Vozar
Création: 2017
Siège social: Michigan, Etats-Unis
Secteur: automobile
Marché: navettes autonomes
Concurrents: Navya, Via


Financement: 50 millions de dollars en série B en décembre 2019 auprès de Toyota Motor Corporation;

Assiya Berrima

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE MEDIA.Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Navettes autonomes: Toyota mise sur l’Américain May Mobility
Cyberattaque d’oléoducs américains: Joe Biden accuse un groupe « basé en Russie »
Cloud: Accenture en passe d’acquérir le Français Linkbynet
Livres en ligne: le géant sud-coréen Kakao acquiert l’application Radish pour 440 millions de dollars
SFR
Pourquoi l’UFC-Que Choisir porte plainte contre SFR?
[Silicon Carne] Le DeFi de la Finance
[FW Market] Alibaba, l’histoire d’un mastodonte chinois devenu trop puissant pour Pékin