ActualitéBusiness

[News] Ce qu’il faut savoir ce matin

L’avenir de Nokia en jeu, Newsring lève 3,5 Millions et sera lancé en décembre, La Tribune attaque Electron LIbre, RIM à la baisse, Thailande inondée : pénurie de disques durs, direction le Pôle nord pour Facebook

Les Windows Phone sauveront-ils Nokia ?

Après la présentation d’hier, « Nokia joue son va-tout en lançant ses premiers Windows Phone » titrent Les Echos en ajoutant que leur succès est aussi vital pour Nokia très mal en point que pour Microsoft « Avec ces deux premiers mobiles,  Microsoft   pourrait relancer sa plate-forme mobile, qui n’a bénéficié que d’un succès d’estime depuis sa mise sur le marché il y a onze mois –  les ventes trimestrielles seraient en effet inférieures à 2 millions d’exemplaires, contre 17 millions d’iPhone. » Même analyse pour le Figaro « Nokia mise sur Windows Phone pour se relancer » et pour la Tribune « Nokia sort l’artillerie lourde pour faire son grand retour » ou le New York Times.


Frédéric Taddei à la tête de Newsring

« Lancé par Guillaume Multrier (ex-patron France d’Aegis), Cédric Ciret (Webedia, qui coiffe notamment Purepeople et Ozap) et Julien Jacob, Newsring a levé 3,5 millions d’euros auprès de Ventech, Xchange, et Idinvest. » signale La Tribune. Frédéric Taddéi présentateur de l’émission « Ce soir ou jamais », sur France 3 « devient directeur de la publication de Newsring, un site de débat lancé en décembre prochain, afin de surfer sur la vague des présidentielles (…) L’idée est de faire venir des contributeurs de renom (intellectuels, politiques, écrivains), des blogueurs reconnus mais également le grand public. Première règle : l’anonymat est proscrit. « .


La Tribune attaque Electron Libre pour diffamation

Le 30 septembre dernier, le site Electron Libre annonçait l’arrêt prochain de La Tribune, faute d’investisseurs, ce que la direction du quotidien économique s’était empressé de démentir. Selon Stratégies, elle a donc décidé de donner une suite judiciaire en attaquant Electron Libre pour diffamation. Pour rappel la Société Générale réclame de son côté 100 000 € à Electron libre pour avoir évoqué à son propos un acteur bancaire insolvable.


Le nouveau PlayBook OS RIM en retard

Le canadien RIM (BlackBerry)  en baisse de 5,8% hier au Nasdaq. Ce plongeon fait suite à l’annonce d’un retard du lancement de la mise à jour du système d’exploitation PlayBook qui fait tourner sa tablette PlayBook. La mise à jour doit permettre aux utilisateurs de cette tablette d’accéder à leurs emails sans brancher leur PlayBook sur leur BlackBerry rappelle le Wall Street Journal. Cette mise à jour ne sera pas disponible avant février prochain signale RIM sur son blog officiel. Le quotidien américain souligne que les ventes sont en baisse  : de 500 00 à 200 000 exemplaires d’un trimestre à l’autre. 


Inondations Thailande

Les inondations qui frappent la Thailande et sa capitale Bangkok vont avoir un impact sur le marché mondial du high tech. La société de consultant IHS iSupply prévoit que le marché mondial des disques durs de stockage pourrait être frappé par la pénurie, avec une baisse de 30% de la production. La Thailande fabrique environ 40% de la production mondiale. Les usines thailandaises du fabricant de disques durs Western Digital sont déja fermées, tandis que celles de Seagate manquent de pièces. Le PDG d’Apple, Tim Cook s’attend à manquer de disques durs, comme le fabricant chinois d’ordinateurs Lenovo. Toshiba va arrêter la production de ses neuf usines thailandaises de disques durs. Le Wall Street Journal souligne que ce problème s’ajoute à celui provoqué sur les composants électroniques par le tsunami au Japon, et remet en cause les chaines d’approvisionnement en flux tendu trop centralisées. Tous vont devoir diversifier leurs sources d’approvisionnement au profit des Philippines ou de la Chine.


Facebook près du cercle polaire

La première ferme de serveurs Facebook située hors des USA va être construite à Lulea, au nord de la Suède, à 100 km du cercle polaire indique le quotidien britannique Daily Telegraph. Bien que la température moyenne dans cette région soit de 2 degrés, le site qui occupera une surface équivalente à celle de 11 terrains de football consommera autant d’électricité qu’une ville de 50 000 habitants. Outre le climat, Facebook a été attiré par la production locale d’électricité et le réseau de fibre optique suédois.

Tags

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This