ActualitéTech

[News] Ce qu’il faut savoir ce matin

Free Mobile et son stock de téléphones, ePresse enrichit son offre, Aspaway lève des fonds, GB : pas d’impôts pour Amazon, Facebook choisit le Nasdaq, Twitter vent debout contre le spam…

Free Mobile brade ses terminaux

« Free Mobile baisse ses prix pour écouler ses téléphones (…) L’opérateur a proposé à certains constructeurs qu’ils reprennent leurs mobiles.  (…) Le nouvel opérateur, qui n’avait que 3 boutiques fin 2011, a surtout mal évalué la demande. Il s’est retrouvé encombré d’un stock de téléphones qui pourrait se compter en « centaines de milliers », d’après une source bien informée. » écrit le quotidien Les Echos. L’iPhone 4S initialement  prévu à 720 € est désormais disponible pour 649 € avec un crédit à la consommation et à 562 €  lorsqu’il est acheté au comptant. Le nouvel opérateur aurait par ailleurs réussi à séduire près de 3M d’abonnés selon les estimations de Numéricable.


Le kiosque numérique ePresse agrandit sa famille

Le GIE ePresse a ouvert hier la version triple play de son kiosque, désormais utilisable sur tous supports (ordinateur ainsi que mobile et tablette sous iOS et Android). La plateforme qui utilise la solution de paiement HiMedia, permet aux utilisateurs d’utiliser leur identifiant habituel (Gmail, Facebook, Twitter, OpenID, compte Orange, etc.),  indépendamment du moyen de paiement choisi. Outre la version numérique des quotidiens et hebdos nationaux déjà présents (sauf Le Monde), on y trouvera aussi La Croix et Challenges, puis, bientôt, l’Humanité, La Dépêche du Midi, Le Temps, le Figaro Magazine, le Midi Olympique, l’Equipe Magazine et enfin France Football.


Quand Amazon esquive les impôts

Ouvert en 1998, Amazon Grande Bretagne est le plus gros détaillant britannique avec 3,3 milliards de livres sterling de ventes en 2011, mais n’y paie aucun impôt sur les bénéfices selon le quotidien The Guardian. L’information fait du bruit en Grande Bretagne car Amazon y vend près d’un livre sur quatre, alors que son siège a été transféré au Luxembourg en 2006, ce qui lui permet d’échapper au fisc britannique.


Facebook opte pour le Nasdaq

Mauvaise nouvelle pour le New York Stock Exchange  (NYSE qui concilie marché électronique, et marché classique) qui espérait bien attirer Facebook lors de son introduction en bourse, Facebook lui aurait préféré le Nasdaq (marché totalement électronique) selon le New York Times.


Twitter s’attaque aux spammers

Twitter (140 millions d’utilisateurs actifs, et 340 millions de Tweets quotidiens)  annonce qu’il attaque en justice cinq des plus gros spammers devant la cour fédérale de San Francisco.


Aspaway lève des fonds

La SSII Aspaway (CA 2011 : 9M€), fournisseur d’applications hébergées, vient de lever des fonds (pour un montant non communiqué) auprès d’Alliance Entreprendre signale Fusacq. Aspaway, groupe fondé en 2000 et présidé par Michel Théon, est spécialisé en externalisation des systèmes de gestion. Il propose plus de 50 applications pour les entreprises.

Tags

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This