ActualitéAffaires publiquesManagement

[Nomination] « L’activiste associatif » Stéphane Distinguin à la tête de Cap Digital

Stéphane Distinguin vient d’être élu président du pôle de compétitivité francilien Cap Digital, et succède ainsi à Henri Verdier, désormais investi sur Etalab.

Stéphane Distinguin, qui a fondé en 2003 l’agence d’innovation faberNovel, va -bénévolement et pour un mandat de 2 ans – diriger le pôle de la région Ile-de-France chargé de promouvoir le numérique et l’innovation : développement de la R&D, Cap Digitalcroissance des entreprises, soutien à l’emploi et la formation, mise en réseau des 700 adhérents et leur promotion à l’international, organisation du Festival « Futur en Seine »…  Le pôle travaillera notamment sur le projet du Grand Quartier du Numérique cher à la Ministre Fleur Pellerin.

Véritable activiste associatif, comme il se décrit lui-même, Stéphane Distinguin est un pionnier : il a participé aux lancements des premiers Barcamps, des Mobile Mondays, des TedX Paris, a présidé Silicon Sentier pendant 7 ans… Il a par ailleurs lancé un des premiers fonds d’investissements early stage « Up and Up » en 1999. Prendre la présidence de Cap Digital, c’est tout « faire pour que Paris soit la deuxième place internationale après la Silicon Valley ".

Cap Digital en chiffres :

  • 700 adhérents
  • 620 PME
  • 20 grands groupes
  • 50 établissements publics, écoles, et universités
  • 10 investisseurs en capital.

Entretien avec Stéphane Distinguin, Président de Cap Digital

Bouton retour en haut de la page
[Nomination] « L’activiste associatif » Stéphane Distinguin à la tête de Cap Digital
Après le boom de la pandémie, DocuSign s’effondre à la Bourse de Wall Street
Le Kremlin renforce sa mainmise sur l’Internet russe avec le rachat de VKontakte par Gazprom
6 questions pour comprendre l’organisation des élections du CSE
VTC : le Singapourien Grab entre à Wall Street, valorisé à près de 37 milliards de dollars
Chatbots : passons de l’intelligence artificielle à l’efficacité bien réelle
Match va verser 441 millions de dollars aux fondateurs de Tinder pour solder un contentieux