Data RoomTech

Flavius / Reverso propose une copie à l’identique de votre site ou application dans une autre langue

Depuis plus de 20 ans, Reverso-Softissimo conçoit des solutions de traduction à destination notamment des grands groupes et édite Reverso.net, plateforme de traduction (10 langues) et dictionnaire en ligne qui revendique 6M d’utilisateurs par mois.
La société française a participé à un projet européen doté de plusieurs millions d’euros pour la création de Flavius, une plateforme pour permettre aux éditeurs de sites web et d’applications de générer facilement des versions multilingues de leur contenu.

flavius-bandeau

Le résultat, Flavius.Reverso.net revendique déjà plus de 3000 sites traduits. Flavius permet de conserver dans d’autres langues la structure, le design et les illustrations du site original ou des applications. Pour la traduction d’un site, il suffit simplement d’entrer son adresse dans Flavius. La correction peut se faire en mode collaboratif et connecté. Les versions étrangères sont également optimisées pour le référencement par la plateforme. Le service va prochainement être rebrandé en « Reverso Localize ».

Entretien avec Théo Hoffenberg, Président de Reverso-Softissimo.

Tags

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.

Un commentaire

  1. Tout le monde a déjà été confronté face à des difficultés de traduction en terme de sens en faisant appel à des sites tels que Reverso.

    L’anglais étant parfois difficile à retranscire en français par exemple, Reverso a-t-il réussi à pallier ce problème?

Flavius / Reverso propose une copie à l’identique de votre site ou application dans une autre langue
Catherine Barba: «J’ai la responsabilité de soutenir les femmes entrepreneures»
Appels, messages, notifications… les apps de sevrage numérique se démocratisent avec le télétravail
Airbus prépare trois concepts d’avion propulsé à l’hydrogène pour 2035
Comment Califrais veut repenser l’approvisionnement au coeur du marché de Rungis
TikTok: pourquoi Donald Trump approuve un accord incluant Oracle et Walmart
Qui est Palantir, la société de traitement de données de masse qui entrera en Bourse à la fin du mois
Copy link