ActualitéBusinessTech

[Numbers] Combien d’impôts paient les géants de la Tech américaine?

  • Amazon : 1,4 milliard de dollars de provision pour l'impôt sur le revenu, d'après les comptes de résultat annuels publiés par l'entreprise.
  • Apple : 15,7 milliards de dollars.

 

C'est l'une des mesures phares discutées par l'administration Trump à l'heure actuelle. Le nouveau gouvernement américain souhaite diminuer le taux d'imposition des grandes entreprises aux Etats-Unis, le faisant passer de 35% à l'heure actuelle à 15%. L'occasion de revenir sur les montants dont s'acquittent réellement les principaux géants de la Tech au titre de l'impôt sur les sociétés, à l'échelle mondiale. 

C'est le géant Amazon qui est le plus taxé en valeur relative (36,6%), suivi par Apple (26,6%). Microsoft et IBM, qui ont respectivement provisionné 3 milliards de dollars et 0,4 milliard de dollars au titre de l'impôt sur le revenu, sont déjà imposées à 15% ou moins. 

Infographie: Combien d'impôts les géants de la tech paient-ils ? | Statista 

Le taux d'imposition effectif de ces géants de la Tech est un sujet de conflit récurrent entre l'Europe et ces sociétés, qui rivalisent d'astuces pour faire baisser la pression fiscale sur leurs activités européennes.

On se souvient notamment du montage complexe mis en place par Apple et révélé par Bruxelles en août dernier, qui permettait à la firme à la pomme de payer moins de 1% d'impôts dans l'Union Européenne. La Commission Européenne avait condamné Apple à verser une amende de 13 milliards d'euros à l'Etat irlandais. 

Source : Statista 

Lire aussi : Ce qu’il faut comprendre de l’amende de 13 milliards d’euros infligée à Apple

Tags

Claire Spohr

Chargée d'études au sein de la rédaction.
[Numbers] Combien d’impôts paient les géants de la Tech américaine?
The Garage, l’incubateur de Cyril Paglino pour créer un écosystème blockchain de référence en Europe
Instagram
Reels, l’arme d’Instagram pour contrer l’ascension fulgurante de TikTok
Comment les indépendantistes catalans usent du numérique contre Madrid
Glyphosate, pesticides: un rapport parlementaire plaide en faveur d’une centralisation des données
FinTech: Revolut continue de recruter des têtes d’affiche de la finance
Pourquoi Balderton Capital lance un nouveau fonds de 400 millions d’euros
Copy link