ActualitéBusinessRetail & eCommerce

[NUMBERS] D’ici 2025, l’e-commerce pourrait drainer 10% des dépenses de produits de grande consommation

Demain, finira-t-on par acheter la plus grande partie de nos produits de grande consommation (PGC) en ligne? Si nous n’en sommes par encore là, les plateformes prennent tout de même de plus en plus de part de marché sur ce segment. La progression étant plus ou moins rapide selon les pays, avec ceux de l’Asie en tête. La dernière étude de Kantar Worldpanel sur le sujet prévoit que d’ici 2025, plus de 10% des dépenses de PGC* se feront en ligne à l’échelle mondiale.

Toujours selon les données** de Kantar, sur une période de 12 mois (se terminant en juin), les ventes en ligne des produits de grande consommation ont progressé de 13% pour représenter 6% de l’ensemble des ventes sur ce segment, au niveau mondial. À titre de comparaison, en combinant en ligne et hors ligne, ces ventes sont en hausse d’1,6%.

5,6%: part de marché pour la vente en ligne de PGC en France

Avec chacun une progression de 30% de la part des PGC achetés en ligne, ce sont les États-Unis et la Chine continentale qui contribuent le plus à la hausse. Côté adoption de la pratique, les pays asiatiques caracolent en tête avec la Corée du Sud (19,9% de part de marché pour la vente en ligne sur les ventes totales de PGC), suivie de la Chine continentale (9,5%) et Taïwan (8%). On retrouve ensuite le Japon (7,6%), le Royaume-Uni (7,2%) et la France (5,6%).

Crédit: Kantar Worldpanel.

À noter que si près de 9 acheteurs chinois sur 10 préfèrent utiliser leur smartphone pour acheter des PGC, en France (60,7%) et en Espagne (55,5%) , par exemple, la majorité des internautes préfèrent encore passer par leur ordinateur.

De nouveaux marchés à explorer

À qui profite le plus cette progression de la part des PGC écoulée en ligne? Aux pure players comme Amazon, Alibaba ou encore JD.com. Ainsi, au niveau mondial, les pure players représentent un peu plus de 58% du marché en ligne des PGC. Kantar Worldpanel note qu’en Asie particulièrement, « les pure players ont réalisé d’importants progrès dans la consolidation de la croissance de leur marché au cours de l’année écoulée. Rien qu’en Corée du Sud, ils représentent à présent 84,5 % du marché en ligne de PGC et attirent trois acheteurs de produits d’épicerie en ligne sur quatre».

Crédit: Kantar Worldpanel.

Quelles perspectives à horizon 2025? Pour Kantar, si «la Chine continentale et les États-Unis continueront de faire la course en tête et que les marchés asiatiques se tailleront la part du lion en ce qui concerne l’adoption des achats en ligne», l’institut estime que les autres pays ont leur carte à jouer au niveau mondial « en explorant notamment les opportunités d’investissement dans des marchés émergents comme l’Inde, l’Indonésie, le Brésil, le Mexique et l’Afrique».

*Le secteur pris en compte est le circuit PGC-FLS classique (alimentaire, liquides, hygiène/beauté, entretien). Toutefois, l’étude ne prend pas en compte les PFT (produits frais traditionnels).

**Les panels mondiaux de consommateurs de Kantar Worldpanel suivent les comportements d’achat dans 60 pays au moyen d’un échantillon de 450 000 acheteurs dans le monde.

Tags
Plus d'infos

Innocentia Agbe

Journaliste @FrenchWeb.fr et @LeJournaldesRH Merci d'adresser vos communiqués de presse et informations à redaction.frenchweb@decode.media

Sur le même sujet

Share This