ActualitéAmérique du nordBusinessStartup

Obama cherche à attirer de nouvelles pépites avec un visa spécial start-up

Les Etats-Unis partent en quête de nouvelles success story. Lors d’un discours sur la politique d’immigration à Las Vegas, le Président Obama a déclaré qu’il serait favorable à la création d’un visa spécialement dédié aux startups, rapporte le Huffington Post.

startup

Ce dispositif permettrait notamment aux jeunes pousses innovantes du monde entier de venir s’implanter plus facilement aux Etats-Unis. Les fondateurs d’autres nationalités pourraient ainsi vivre sur le territoire à partir du moment où leur société génère un certain niveau d’activité et emploie un certain nombre de salariés.

Les porteurs de projets auraient ensuite la possibilité de rester de manière permanente aux Etats-Unis pour accompagner le développement de leur start-up, précise le site d’information.

L’objectif ici est donc de lutter contre la fuite des cerveaux en dehors des Etats-Unis. En effet, si de nombreux étudiants étrangers ont la possibilité de venir étudier aux Etats-Unis, un nombre conséquent se voient obligés de retourner dans leur pays d’origine après la fin de leurs études. L’idée est donc qu’ils puissent rester sur le sol américain pour monter leur projet. Le Président américain a, ici, notamment fait référence à la success story d’Instagram, dont l’un des membres fondateurs, Michel Krieger, est brésilien.

L’an dernier, un projet de loi similaire avait déjà été présenté par un groupe de sénateurs, sans être toutefois adopté.

Tags
Microsoft Experiences les 3 et 4 octobre 2017

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

2 thoughts on “Obama cherche à attirer de nouvelles pépites avec un visa spécial start-up”

    1. merci de nous en avoir informé, cela a été fait sans notre autorisation et laisse entendre que nous cautionnons ce type d’offre, ce qui n’est pas le cas. Nous leur avons demandé de le retirer, ce qui a été fait assez rapidement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This