Actualité

[OFF] Du rififi sur Twitter entre Afflelou et Simoncini… Le cinéma et le mobile…

Du rififi sur Twitter entre Alain Afflelou et l’entrepreneur Marc Simoncini. On ne sait pas qui a commencé le premier, mais on peut imaginer pourquoi le célèbre lunetier ne voit pas d’un bon oeil le pure player Sensee, «un opticien nouvelle génération», lancé par Marc Simoncini. L’échange musclé semble porter sur les créateurs de valeurs.

Et les commentaires se greffant à la dispute :

Cinema VintageVoilà une tendance qui va intéresser les annonceurs. D’après les chiffres enregistrés par les Cinémas Gaumont Pathé, près d’un billet sur deux (43%) est désormais acheté sur le mobile (via son application Steven); le reste étant acheté sur le Web ou au guichet traditionnel. 

View on Paris14 espaces de coworking parisiens vont bénéficier de 2 millions d’euros alloués par la Mairie de Paris. «Ouverts et entièrement équipés – Wi-Fi haut débit, suites logicielles, applications spécialisées, etc – ces lieux verront leur décor réalisé par des artistes, afin d’offrir un cadre de travail agréable et stimulant», indique la Ville.

Suivez nous:

QUELS SONT LES SERVICES POUR RENFORCER VOTRE STRATEGIE ECOMMERCE EN 2023?

    
AMELIORER L'EXPERIENCE UTILISATEUR ANALYSE PRODUIT FINANCER VOTRE CROISSANCE
AB Tasty est une solution française qui permet de mettre en place des tests A/B pour optimiser l'expérience utilisateur et augmenter vos taux de conversion. Mixpanel fournit des analyses comportementale pour savoir comment sont engagés vos différents utilisateurs, et quels sont les principaux moteurs de rétention efficaces Connaissez vous le Revenue Based Financing (RBF)? Un financement rapide à obtenir, pour la gestion de vos stocks et dépenses publicitaires.
DECOUVRIR DECOUVRIR DECOUVRIR
  Vous souhaitez devenir partenaire? contactez nous: partenariat@decode.media

Un commentaire

  1. L’agressivité de M. Afflelou envers les pure players depuis ~10 ans et la faiblesse de ses arguments en disent long sur ses craintes de voir la France rejoindre enfin tous les grands pays développés où une paire de lunette (2 verres et un bout de plastique) vaut 100€ et non 400€.

    Le tout aux frais des clients, via leur mutuelles (et non la Sécu d’ailleurs).

    Et aux frais de ceux qui ne peuvent se permettre de porter des lunettes adaptées faute de bonne couverture.

    M. Afflelou est arquebouté sur un oligopole qu’il a contribué à créer: jusqu’à quand aurons-nous dans certaines rues plus d’opticiens que de boulangeries?

Bouton retour en haut de la page