A la uneActualitéActualité Start Me UpAmérique du nordEuropeMarketing & CommunicationStart Me UpTech

Ogury lève 15 millions de dollars pour affronter Facebook et Twitter dans le ciblage publicitaire

  • Ogury est un acteur du ciblage publicitaire sur mobile

  • La société a été créée par Jean Canzoneri (BeeAd revendue à Teads) et Thomas Pasquet en 2014

  • Ogury a réalisé auprès de Ventech, Convent Partners, et ACG, un premier tour de 1,5 million en 2015

  • IDInvest monte dans ce 2nd tour de 15 millions d'euros aux cotés des investisseurs historiques.

  • La start-up vise le marché américain, face aux solutions de Facebook et Twitter

Le montant

Ogury, start-up spécialisée dans le ciblage publicitaire sur mobile, annonce une levée de fonds de 15 millions de dollars réalisée notamment auprès du fonds IdInvest, et aux côtés des investisseurs historiques Ventech, Covent Partners et ACG. Début 2015, elle avait levé 1,5 million d’euros en pré-amorçage, auprès des fonds Ventech, Airtek et Covent. Jean Canzoneri (BeeAd revendue à Teads) et Thomas Pasquet, les deux fondateurs, avaient alors levé «  sur un powerpoint », confiaient-il à Frenchweb, alors que le marché du targeting publicitaire attire les investisseurs. Pour rappel, les achats sur mobile ont doublé en un an en France pour atteindre 7 milliards d'euros en 2015. 

Le marché 

Tout comme un Criteo, Facebook ou Twitter, le Français Ogury s'intéresse aux données de connexion d'une base de près de 250 millions de mobinautes. La plateforme permet de récupérer les données de navigation (opt-in) mobiles, mais aussi les données sur les téléchargements d’applications, et les données comportementales. L’algorithme d’Ogury fournit ensuite un profiling de l’utilisateur, et délivre des informations qui vont impacter l’efficacité des campagnes, et leur performance. Son SDK de tracking (kit destiné aux développeurs) est directement plugé aux applications mobiles partenaires.

En 2015, Ogury revendique 250 annonceurs pour plus de 5 000 campagnes et 10 000 éditeurs. Parmi ses annonceurs, les marques Ford, Activision, SFR, Société Générale.

Côté modèle, la start-up fixe à l’éditeur un CPM (Coût pour mille), et se rémunère au CPC. « C’est le même modèle que Criteo », indiquait alors le co-fondateur. De fait, la société basée à Londres et Paris vise aussi le marché occupé par les solutions de targeting des Facebook et Twitter.

Les objectifs de la Start-up

Cette nouvelle levée de fonds doit permettre à Ogury d'attaquer le marché américain où elle entend acquérir de nouveaux clients. Elle a déjà séduit McDonald’s, la Française des Jeux, et Bose.

Lire aussi: Ogury veut titiller Criteo, Facebook et Twitter sur le targeting mobile

6 tendances à connaître sur le m-commerce en France
 

Date de création : 2014

Fondateurs : Jean Canzoneri (BeeAd revendue à Teads) et Thomas Pasquet

Siège: Paris et Londres (Milan, Rome, Madrid, New York)

Tags

Jeanne Dussueil

Pour contacter la rédaction: cliquez ici Devenez "la start-up de la semaine" : faites-vous connaitre! Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici
Ogury lève 15 millions de dollars pour affronter Facebook et Twitter dans le ciblage publicitaire
Roger McNamee, ancien investisseur de Facebook, alerte sur le « côté sombre » du réseau social
Désinformation: Emirats arabes unis, Egypte, Espagne… des milliers de comptes supprimés par Twitter
Les offres d’emploi de la semaine
Musique: la startup Groover lève 1,3 million d’euros pour promouvoir les nouveaux artistes
Face à Amazon et Uber Eats, Wing (Alphabet) débute la livraison par drone
Zuckerberg rencontre Trump, et refuse de vendre Instagram et WhatsApp
Copy link