A la uneActualitéMarketing & CommunicationTech

Ogury lève 15 millions de dollars pour affronter Facebook et Twitter dans le ciblage publicitaire

Pour découvrir l’actualité de la FrenchTech, et les infos à ne pas manquer directement dans votre boite mail à 15h tous les jours, cliquez ici
  • Ogury est un acteur du ciblage publicitaire sur mobile

  • La société a été créée par Jean Canzoneri (BeeAd revendue à Teads) et Thomas Pasquet en 2014

  • Ogury a réalisé auprès de Ventech, Convent Partners, et ACG, un premier tour de 1,5 million en 2015

  • IDInvest monte dans ce 2nd tour de 15 millions d'euros aux cotés des investisseurs historiques.

  • La start-up vise le marché américain, face aux solutions de Facebook et Twitter

Le montant

Ogury, start-up spécialisée dans le ciblage publicitaire sur mobile, annonce une levée de fonds de 15 millions de dollars réalisée notamment auprès du fonds IdInvest, et aux côtés des investisseurs historiques Ventech, Covent Partners et ACG. Début 2015, elle avait levé 1,5 million d’euros en pré-amorçage, auprès des fonds Ventech, Airtek et Covent. Jean Canzoneri (BeeAd revendue à Teads) et Thomas Pasquet, les deux fondateurs, avaient alors levé «  sur un powerpoint », confiaient-il à Frenchweb, alors que le marché du targeting publicitaire attire les investisseurs. Pour rappel, les achats sur mobile ont doublé en un an en France pour atteindre 7 milliards d'euros en 2015. 

Le marché 

Tout comme un Criteo, Facebook ou Twitter, le Français Ogury s'intéresse aux données de connexion d'une base de près de 250 millions de mobinautes. La plateforme permet de récupérer les données de navigation (opt-in) mobiles, mais aussi les données sur les téléchargements d’applications, et les données comportementales. L’algorithme d’Ogury fournit ensuite un profiling de l’utilisateur, et délivre des informations qui vont impacter l’efficacité des campagnes, et leur performance. Son SDK de tracking (kit destiné aux développeurs) est directement plugé aux applications mobiles partenaires.

En 2015, Ogury revendique 250 annonceurs pour plus de 5 000 campagnes et 10 000 éditeurs. Parmi ses annonceurs, les marques Ford, Activision, SFR, Société Générale.

Côté modèle, la start-up fixe à l’éditeur un CPM (Coût pour mille), et se rémunère au CPC. « C’est le même modèle que Criteo », indiquait alors le co-fondateur. De fait, la société basée à Londres et Paris vise aussi le marché occupé par les solutions de targeting des Facebook et Twitter.

Les objectifs de la Start-up

Cette nouvelle levée de fonds doit permettre à Ogury d'attaquer le marché américain où elle entend acquérir de nouveaux clients. Elle a déjà séduit McDonald’s, la Française des Jeux, et Bose.

Lire aussi: Ogury veut titiller Criteo, Facebook et Twitter sur le targeting mobile

6 tendances à connaître sur le m-commerce en France
 

Date de création : 2014

Fondateurs : Jean Canzoneri (BeeAd revendue à Teads) et Thomas Pasquet

Siège: Paris et Londres (Milan, Rome, Madrid, New York)

Bouton retour en haut de la page
Ogury lève 15 millions de dollars pour affronter Facebook et Twitter dans le ciblage publicitaire
TikTok mise sur les abonnements payants pour s’affranchir de la publicité
Pourquoi Klarna va supprimer 10% de ses effectifs dans le monde
Orange : l’ère Stéphane Richard définitivement terminée
[Nominations] Figaro Classifieds, Sendinblue, Mon Petit Placement… Les nominations de la semaine
[DECODE Quantum] A la rencontre d’Anais Dreau, chargée de recherche CNRS en physique quantique
Dix ans après son entrée en Bourse, Facebook reste incontournable malgré l’image ternie
Ads Blocker Image Powered by Code Help Pro

Votre adblocker bloque votre acces a FrenchWeb.Fr



Depuis 14 ans, FrenchWeb vous propose chaque jour des contenus sur la FrenchTech. Nous diffusons rarement des publicités et ne collectons pas la moindre information sans votre consentement.

Les adblockers empechent votre acces a FrenchWeb. Pour y acceder, nous vous recommandons de nous ajouter a votre liste de sites autorisés.

Merci et bon surf!

Richard Menneveux, fondateur de FrenchWeb.fr et CEO de DECODE.Media