ActualitéBusinessCom

Once lève 5 millions d’euros pour briser les codes du dating

Once vient de boucler un tour de table de 5 millions d’euros auprès du fonds de capital-risque transatlantique Partech Ventures. Pour réaliser cette opération, des investisseurs privés ont également apporté leur participation dans le capital de l’application de slow dating. Cet investissement vient s’ajouter à la première levée de fonds de la start-up réalisée en juillet 2015 à hauteur de 3 millions d’euros.

Lancé en octobre 2015 par Jean Meyer, Leo Gruenstein, Guillaume Sempé et Guilhem Duché, Once est une application de rencontre qui propose une seule rencontre par jour à ses utilisateurs. Ce concept va à contre-courant des applications de dating habituelles qui proposent des profils à la chaîne à leurs utilisateurs, à l’image de Tinder, qui propose directement de «liker» ou d’ignorer la personne suggérée, ou de Happn qui permet de prendre contact avec des personnes croisées dans la rue ou dans le métro, autour de vous. De plus, la start-up basée à Londres n’utilise pas d’algorithmes pour proposer des profils qui plaisent à ses utilisateurs. La sélection est réalisée manuellement, à l’aide de «match makers».

L’application est basée sur un modèle freemium. Si l’accès à un profil quotidien et l’envoi d’un premier message pour faire plus ample connaissance avec la personne sont gratuits, il faut cependant payer pour bénéficier de fonctionnalités supplémentaires. Les options payantes permettent à l’utilisateur de choisir sa rencontre du lendemain sans que cette dernière ne le sache, de savoir si votre premier message à une rencontre a été lu ou encore d’avoir une nouvelle rencontre immédiatement avec une personne en ligne, sans attendre le lendemain. 

1 million d’utilisateurs en moins de 6 mois

Après son lancement en France, l’application de slow dating s’est développée à l’international, notamment en Angleterre et au Brésil. En février dernier, Once revendiquait 1 million d’utilisateurs, dont 500 000 dans l’Hexagone. «Notre forte progression ces derniers mois n'a fait que conforter notre idée que le slow dating répondait à un véritable besoin des célibataires. Après quelques mois, nous avons déjà reçu nos premiers faire-part de mariage», a déclaré Jean Meyer, CEO de Once, en marge de cette annonce.

Avec ce nouvel investissement, Once a l’intention d’accélérer son développement pour les prochains mois, notamment en renforçant ses effectifs. «Cette levée va nous permettre d'assurer de nouveaux recrutements mais aussi de continuer à développer l'application avec de nouvelles options permettant à nos utilisateurs de rencontrer la personne qui fera battre un peu plus vite leur coeur», précise Jean Meyer. 

Lire aussi : Combien coûte le développement d’une application comme Tinder ?

Crédit photo: Fotolia, banque d'images, vecteurs et videos libres de droits
Tags

Maxence Fabrion

Journaliste chez Adsvark Media / FrenchWeb - We Love Entrepreneurs

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This