ActualitéBusinessEuropeTech

Oodrive rachète LegalBox pour se renforcer sur un marché de la e-signature en forte croissance

Stimulé par des investissements croissants, des solutions de sécurité de plus en plus performantes, une efficacité opérationnelle accrue et une expérience client end-to-end augmentée, le marché mondial de la signature électronique devrait valoir 5,5 milliards de dollars en 2023, contre 1,2 milliard de dollars en 2018, selon ResearchAndMarkets.com. En Europe, la France fait partie des pays moteurs du secteur, avec le Royaume-Uni et l’Allemagne. Le continent devrait par ailleurs connaître le taux de croissance composé annuel le plus élevé dans le monde sur la période.

Une aubaine pour Oodrive, éditeur français de logiciels en mode SaaS destinés aux entreprises. Pour profiter de ce marché en forte croissance, l’entreprise renforce son offre avec l’acquisition, pour un montant non dévoilé, de LegalBox. Fondé en 2007 et basé à Paris, ce dernier propose des solutions d’automatisation des workflows et de parapheur électronique.

Dropbox Business, Google Drive, Microsoft OneDrive et Box parmi les rivaux

LegalBox compte parmi ses références LGI, Talesis, Numerize, Tucma Software, Data Syscom, ou encore OptiMail Solutions. Concrètement, la société accompagne les entreprises dans leurs projets de dématérialisation de flux de documents entrants, internes et sortants. Oodrive et LegalBox travaillaient en outre déjà ensemble dans le cadre d’un partenariat technologique pour répondre à des appels d’offres d’e-signature.

L’intégration aujourd’hui du parapheur électronique de LegalBox pourra permettre à Oodrive de rivaliser davantage avec des géants américains du partage professionnel de fichiers par le cloud tels que Dropbox Business, Google Drive, Microsoft OneDrive ou Box.

Septième acquisition depuis 2000

Il s’agit de la septième acquisition d’Oodrive depuis sa création en 2000. L’entreprise a racheté le spécialiste en gestion des ressources numériques Orphea en 2018, le spécialiste en stockage de grands volumes de données Active Circle en 2014, le spécialiste en sécurisation des échanges numériques CertEurope en 2012, l’éditeur de solutions d’échanges électroniques à valeur probante Omnikles en 2011, l’homologue belge d’Oodrive, BlueBackUp, en 2008, et l’éditeur d’une plateforme de travail collaboratif Mayetic en 2006.

Oodrive a par ailleurs levé plus de 80 millions de dollars depuis sa création, dont 65 millions en mars 2017 auprès de Tikehau Capital, MI3 et NextStage. Cette levée devait lui permettre d’accélérer sa croissance à l’international et devenir un leader européen du marché principalement en Europe. Le financement devait aussi lui permettre de renforcer son offre. Forte de 400 collaborateurs répartis entre l’Europe et l’Asie, l’entreprise revendique aujourd’hui plus d’un million d’utilisateurs et près de 15 000 organisations, dont 80% d’entreprises du CAC40.

Oodrive : les données clés

Fondateurs : Stanislas de Rémur, Edouard de Rémur et Cédric Mermilliod
Lancement : 2001
Siège social : Paris
Activité : éditeur de logiciels pour la sauvegarde et le partage de fichiers en ligne

Tags

Patrick Randall

Journaliste chez FW - DECODE MEDIA. Pour contacter la rédaction : redaction.frenchweb@decode.media

Sur le même sujet

Share This