ActualitéInvestissementsLes levées de fondsTech

Open Wide : Bpifrance et CM-CIC arrivent au capital pour européaniser l’entreprise

Open Wide veut accélérer sa croissance en 2014. La SSLL (société de services en logiciels libres, ndlr) parisienne fondée en 2001 annonce ce mardi l’entrée à son capital de CM-CIC Capital Finance. Bpifrance et CIC-Lyonnaise de Banque investissent également, dotant l’entreprise d’une capacité de développement de 4 millions d’euros.

Le groupe étudie plusieurs options pour accélérer son développement: entreprendre une stratégie de croissance externe et/ou lancer de nouvelles offres. « Pour réaliser ces lancements, Open Wide prévoit de tripler la taille de son pôle-conseil qui intervient en amont et en pilotage de ses projets d’intégration (…) En parallèle, Open Wide va également ouvrir de nouvelles agences en régions et préparer l’internationalisation de ses activités en Europe, notamment sur la zone Benelux, la Suisse et en Allemagne » précise-t-on dans un communiqué.

Open Wide est pécialisée dans l’intégration et l’exploitation de logiciels libres. Les Galeries Lafayette, Renault, Allianz ont déjà fait appel à ses services. Dirigée par son fondateur Patrick Bénichou, elle a dépassé les 9 millions de chiffre d’affaires en 2013 et emploie plus de 115 personnes. La société projette de réaliser en 2014 un chiffre d’affaires de 11 millions d’euros et de réunir plus de 120 collaborateurs. Elle fait notamment face à la concurrence d’Alter Way, une autre SSII française de taille similaire, elle aussi spécialisée dans l’intégration de logiciels libres dans les entreprises.

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Open Wide : Bpifrance et CM-CIC arrivent au capital pour européaniser l’entreprise
Le cloud open source, ça change quoi?
4 questions sur la pénurie de semi-conducteurs qui déstabilise l’industrie mondiale
Amazon s’est vu infliger une amende record pour non respect du RGPD
Deliveroo envisage de quitter l’Espagne, où les livreurs devront bientôt être salariés
Google
GAFAM: des résultats trimestriels à nouveau mirobolants malgré quelques nuages
Xavier Niel lance une OPA simplifiée sur les actions d’Iliad, retirant le groupe de la Bourse