ActualitéEuropeInvestissementsLes levées de fondsStartupTech

Optiflows veut faire communiquer les objets connectés chez les grands comptes

LE CHIFFRE – 1,3 million d’euros : c’est la somme que vient de lever la start-up française Optiflows. Les fonds ont été apportés par Investessor, – fonds régional de co-investissement de la Région Ile-de-France- (410 000 euros), Bpifrance (350 000 euros) ainsi que Noveo Group (100 000 euros).

LE BUSINESS – IoT* :Optiflows édite une plate-forme logicielle appelée Surycat permettant de faire communiquer les systèmes Internet, automates, objets connectés, smartphone, vers un interface tierce et entre eux. Elle favorise l’univers des objets connectés en milieu professionnel. Surycat est commercialisé sur un modèle indirect, via les intégrateurs de systèmes de télécommunications, les fournisseurs de services informatiques, les installateurs et éditeurs de logiciels. Le concept fait penser à celui de Busit et Sigfox (qui jour tout de même dans une autre cour).

LES OBJECTIFS – Atteindre les grands comptes et l’international

« Optiflows s’appuie sur ce soutien financier pour poursuivre son développement auprès des grands comptes, à l’international et dans des secteurs tels que la santé, l’hospitality management ou l’industrie…», précise la société.

Optiflows a été fondée en 2011 par trois entrepreneurs: Christophe Le Dantec, David Fermet et Ludovic Havel. La start-up rejoindra sous peu l’accélérateur d’Altran. Une deuxième levée de fonds est envisagée dans le courant de l’année en cours.

Voir aussi:

>>Snips veut rendre les objets connectés plus intelligents

>> Objets connectés: ces start-ups qui se rêvent en futurs grands industriels

 

*IoT: Internet of Things = objets connectés

Crédit photo: Fotolia, banque d’images, vecteurs et videos libres de droits

Tags

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This