Les dernières actualités de la tech

Oriane Garcia lance Glam Media France

Figure emblématique de l’internet français, Oriane Garcia, fondatrice de Lokace et Caramail, vient de prendre la direction marketing de Glam Media France dont elle vient de lancer le site avec Jean Pierre Levieux (ex MSN). Fondé par Samir Arora, Glam Media veut réunir la première audience féminine dans le monde avec déjà 240 millions d’internautes (Etats Unis, Angleterre, Allemagne, Japon).

Comparable au français HelloCoton, Glam Media aggrège le contenu de blogs partenaires, dont notamment Tendance de mode ou le blog de Betty. En contrepartie, Glam Media reverse 50% du chiffre d’affaire réalisé sur les blogs pris en régie. Glam Media France éditera un contenu propre afin de positionner la marque au sein d’un échiquier très encombré.

Vous cherchez à lever des fonds? identifiez les investisseurs compatibles avec votre projet, et faites connaitre votre startup auprès de l'écosysteme VC, Family office, et Business Angels. Pour en savoir plus, cliquez ici
CATHAY INNOVATION EDUCAPITAL XANGE
A Global Venture Capital Firm Connecting Innovators Everywhere The largest European Edtech & Future of Work VC Today's disruption, Tomorrow's daily life
DECOUVRIR DECOUVRIR DECOUVRIR
Connaissez vous la DATAROOM de FRENCHWEB.FR notre base de données de startups et sociétés innovantes françaises: informations clés, fonds levées, chiffres d'affaires, organigramme, axes de développement. Accédez aux informations que nous avons collecté concernant plus de 2000 sociétés

3 commentaires

  1. Glam One (http://www.glam,fr) est l’unique propriétaire de la marque française « Glam » enregistrée à l’INPI le 27 octobre 2003 sous le No. 3253547 pour les produits et services des classes 35, 38 et 41.

    Le nom de domaine glammedia .fr, et en général l’utilisation de toute expression ou nom de domaine comprenant le mot « Glam » sur Internet pour des produits et services des classes 35, 38 et 41 fait l’objet d’une contestation. Tout utilisateur du mot « glam media » sur Internet ou de toute autre expression comportant le mot « Glam » pour désigner des produits ou services des classes 35, 38 et 41 s’expose à des sanctions prises par un tribunal.

Bouton retour en haut de la page
Share This