ActualitéArts et CultureRetail & eCommerceTech

Paiement : Swipely lève 20 millions de dollars pour sa solution de gestion en cloud des commerces

La start-up Swipely, qui édite un système de paiement basé sur le cloud, vient de boucler un tour de table de 20 millions de dollars auprès de Pritzker Group Venture Capital, en tant que principal acteur, et First Round Capital, Index Ventures et Shasta Ventures. Cette opération porte à 40,5 millions de dollars les montants totaux levés depuis sa création.

La société édite une solution qui, à partir des paiements, permet aux restaurateurs ou aux bars, de mieux connaître leurs clients en recueillant une quantité de données : date des dernières visites, plats les plus commandés, veille sur les avis déposés par les consommateurs sur les plates-formes, menus les plus profitables, classement des serveurs selon leurs ventes et comptabilisation des ventes en temps réel.

La solution rappelle de près celle de la start-up suédoise iZettle qui a levé 40 millions d’euros auprès de Zouk Capital au début du mois de mai. Son système permet d’accepter les paiements par carte bancaire au moyen d’un lecteur connecté, et de gérer une enseigne avec une gestion multi-utilisateur en cloud [en savoir plus : Paiement : la start-up suédoise iZettle, qualifiée de « Square européen », lève 40 millions d’euros, ndlr].

Fondée en 2009 par Angus Davis et basée à Providence dans le Rhode Island, Swipely affirme être utilisée par des commerçants – restaurants, bars, épiceries… –  dans plus de 500 villes américaines, pour un total de plus de 2 milliards de transactions.

Olivier Harmant

Journaliste chez FrenchWeb - DECODE.MEDIA Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Paiement : Swipely lève 20 millions de dollars pour sa solution de gestion en cloud des commerces
[Made in océan Indien] La publicité digitale prend-elle le pas sur les formats «traditionnels»?
Mark Zuckerberg estime que la réalité virtuelle permettra de construire «un avenir extraordinaire d’ici 5 à 10 ans»
FinTech : pourquoi JPMorgan s’empare de la startup britannique Nutmeg
La FinTech britannique TransferWise prévoit d’entrer en Bourse sans lever de fonds
La startup française Hopium dévoile son prototype de berline à hydrogène
uber
Pourquoi une plainte visant Uber a été déposée devant la Cnil?