ActualitéBusinessEuropeMarketing & Communication

Pas plus d’1,5 million d’euros pour Viadeo

  • Six candidats ont fait part de leur intérêt pour reprendre le réseau social professionnel.
     
  • Le Figaro et la SFAM tiendraient la corde pour mettre la main sur Viadeo.
     
  • L’offre de reprise la plus élevée n’excéderait pas 1,5 million d’euros.

 

Les modalités du rachat de Viadeo se précisent. Placé en redressement judiciaire par le Tribunal de commerce de Paris fin novembre, le réseau social professionnel devrait connaître le nom de son repreneur dans les prochains jours. Selon Les Echos, six candidats ont fait part de leur intérêt pour la société qui se voulait comme l’alternative au géant américain LinkedIn.

Les offres proviennent du Figaro via sa filiale de petites annonces Figaro Classifieds, Schibsted via sa filiale française LeBonCoin, Phosphore par le biais de sa filiale Rivalis, One More Company, la Société française d’assurance multimédia (SFAM) et le cabinet de conseil Ethics Group. D’après le quotidien économique, Le Figaro et la SFAM tiendraient la corde pour mettre la main sur Viadeo. Sur le plan social, la SFAM proposerait de reprendre 122 des 126 salariés de l’entreprise, tandis que Le Figaro et LeBonCoin reprendraient 80 à 90 salariés. 

Néanmoins, la procédure devrait être douloureuse jusqu’au bout pour le réseau social professionnel puisque l’offre de reprise la plus élevée n’excéderait pas 1,5 million d’euros. Pour rappel, Viadeo était valorisé 142 millions d’euros lors de son entrée en Bourse en 2014. Début novembre, la capitalisation boursière de la société avait plongé sous la barre des 10 millions d’euros avant la suspension de sa cotation.

Lire aussi :

Tags

Maxence Fabrion

Journaliste chez FW - DECODE MEDIAPour contacter la rédaction : redaction.frenchweb@decode.media

3 commentaires

  1. J’ai déjà supprimé mon compte… Linkedin est 1000x meilleur, et pourtant je ne suis pas sur que Linkedin survivra.

Pas plus d’1,5 million d’euros pour Viadeo
Israël : « Résilience remarquable de l’économie Tech »
Coronavirus: Edouard Philippe envisage une app qui localiserait les personnes infectées
Utilisation des données de santé : la sécurisation comme pré-requis
Coronavirus: la téléconsultation médicale en plein boom depuis le confinement
L’addiction aux jeux vidéo est-elle vraiment une maladie mentale?
Télécoms: les opérateurs américains T-Mobile et Sprint ont enfin fusionné pour rivaliser avec Verizon et AT&T
Copy link