Actualité

Pavel Durov, le fondateur de VKontakte quitte la Russie face aux pressions de Moscou

La blague du 1er avril de Pavel Durov n’en était pas une, et illustre une nouvelle fois la crise que connait l’équivalent russe de Facebook depuis de nombreux mois.

Si le conflit était jusqu’à présent lié à un différent entre Pavel Durov et le fond United Capital Partners, les motivations de ce départ seraient cette fois çi politiques.

Ainsi Pavel Durov a refusé catégoriquement de livrer au service fédéral de la sécurité russe des informations sur les créateurs du groupe Euromaïdan, un mouvement de contestation à l’origine de la chute du président pro russe Ianoukovitch en Ukraine.

Ce refus n’est pas le premier de la part de VKontakte à l’égard du FSB.

Selon lui, « VKontakte est sous l’emprise totale Igor Setchine et Alicher Ousmanov » qui ne sont autres que le vice premier ministre et le patron de Mail.ru qui détient 52% de Vkontakte.

A nos confrères de TechCrunch Pavel Durov déclare ne plus être en Russie, et ne compte pas y revenir.

Photo: TechCrunch

Bouton retour en haut de la page
Pavel Durov, le fondateur de VKontakte quitte la Russie face aux pressions de Moscou
Que propose Google pour remplacer les cookies publicitaires?
[Série B] IA: InstaDeep lève 88 millions d’euros auprès du laboratoire allemand BioNTech
Pourquoi Starlink, le service internet par satellite d’Elon Musk, n’a plus qu’une seule station en France
Suite au soutien de Bruno Lemaire et de l’Elysée, Christel Heydemann devrait être nommée à la direction d’Orange
Stéphane Richard pourrait rester en poste jusqu’à la nomination de Christel Heydemann à la tête d’Orange
Elyze, le « Tinder » de la présidentielle ne conserve plus les données des utilisateurs