ActualitéFinTech

Paylib, le PayPal des banques

Trois banques françaises lanceront mardi prochain une nouvelle solution de paiement en ligne qui concurrencera directement PayPal.

Si l’on additionne les clients de BNP Paribas, ceux de la Société générale et de la Banque Postale, ce sont en tout 23 millions de personnes qui pourront d’ici mardi 24 septembre utiliser Paylib.

Ce nouvel outil de paiement en ligne — jugé plus sécurisé que PayPal — ressemble beaucoup au service de paiement en ligne d’EBay, à ceci près qu’il n’exige pas de l’utilisateur qu’il entre ses codes bancaires.

Seuls une adresse mail, un mot de passe et un code lui seront demandés en fin de transaction. »La banque va se substituer au client pour réaliser le paiement », a expliqué le directeur stratégie de la banque postale — Bernard Roy — ce matin sur France info.

Huit commerçants en ligne français ont d’ores et déjà donné leur accord pour le recours à cette solution accessible via les applications mobiles des trois banques. Parmi eux :

  • voyages-sncf.com,
  • Leroy Merlin,
  • PriceMinister
  • vente-privee.com

Plusieurs autres banques pourraient proposer Paylib à leurs clients à l’avenir, notamment le Crédit agricole, BPCE et le Crédit mutuel. De quoi grossir les rangs des utilisateurs de Paylib, tandis que PayPal en revendique un peu plus de 5 millions dans l’Hexagone.

Tags
Microsoft Experiences les 3 et 4 octobre 2017

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

5 thoughts on “Paylib, le PayPal des banques”

  1. On doit être à une « dizaine de concurrents à Paypal » lancés par les banques en France je pense. Pas internationales évidemment, et avec 5% des fonctionnalités

  2. A ne pas manquer les parodies hilarantes de PayLib: Payrimé, Paytard par @danielbroche résumé ici  http://consommation.blog.lemonde.fr/2013/09/18/paylib-le-nouveau-moyen-de-paiement-des-banques-francaises-parodie-sur-twitter/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This