A la uneEuropeRetail & eCommerce

[Exclu] Pharmasimple lève 1 million d’euros et part en croisade contre les laboratoires pharmaceutiques

Pharmasimple, le pure player de la parapharmacie, malgré son nom, se trouve sur un marché compliqué. D'abord magasin vendant des médicaments de la pharmacie générale, la société belge décide en 2013 de se concentrer sur la parapharmacie (cosmétiques, dermocosmétique, compléments alimentaires). En cause «la rentrabilité du médicament».

Avec cette offre, l'acteur belge a à nouveau convaincu ses investisseurs français (News Invest et Sopromec Participations) de réinvestir 1 million d'euros. «La forte récurrence (de certains produits ndlr) permet d'éviter le cash burn», explique Pharmasimple qui a recourt à une technologie de «gestion Big data» pour évaluer ces récurrences. Le site réalise ainsi sa troisième levée de fonds.

Le pure player revendique 300 000 clients et plus de 120 000 commandes par an. Il vise à prendre sa part sur un marché estimé à 4,3 milliards d'euros en 2015, selon Pharmasimple qui cite une étude Xerfi. 1001Pharmacies, Easy-pharma, mais aussi l'enseigne de la grande distribution Leclerc qui s'est lancée dans la parapharmacie en ligne, se disputent aussi le leadership. ComptoirSanté a cessé de fonctionner. 

La société qui emploie une dizaine de salariés dans la région de Bruxelles prévoit une introduction en Bourse sur le marché Alternext.

L'interview de Michael Willems, PDG et fondateur de Pharmasimple


Date de création : 2010

Fondateurs: Michael Willems, Annabelle Willems

Siège : Louvière (Belgique)

Effectifs : 12

CA 2015 : 7 millions d'euros

Levées de fonds : 500K (2014), 600K (2015)

Tags

Jeanne Dussueil

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
[Exclu] Pharmasimple lève 1 million d’euros et part en croisade contre les laboratoires pharmaceutiques
FrenchWeb Day Retail: Une matinée de conférences en ligne sur les nouvelles pratiques dans le retail
DNVB : quels sont les marchés les plus saturés ?
À Milan, des défilés virtuels pour la Fashion Week
Comment Welcome at Work! a vu les besoins en animation des bureaux changer avec la crise
[#NoMatterWhat] Retail: comment s’adapter à la crise pour réussir cette fin d’année?
DECODE Retail: 3 conférences organisées avec Odile Roujol et Laurence Faguer