BusinessDecode BusinessTechTV

Philippe Gabilliet (ESCP) : «Le Chief Happiness Officer est une escroquerie intellectuelle»

Interview de Philippe Gabilliet, professeur de psychologie et de management à l’ESCP Europe

Richard Branson et Jack Ma ont-ils un point commun ? Oui, ce sont des entrepreneurs optimistes ! C’est du moins l’avis de Philippe Gabilliet, professeur de psychologie et de management à l’ESCP Europe, expert reconnu de l’optimisme, de la chance et de l’audace. Ce sont d’ailleurs trois qualités inhérentes à la réussite d’un entrepreneur.Apple-converted-space »> 

Toutefois, contrairement aux idées reçues, l’optimisme va de pair avec le pessimisme. «L’optimisme permet de déceler des opportunités et d’aller de l’avant, tandis que le pessimisme permet de rester sur ses gardes, de se prémunir et de trouver des alternatives», a expliqué Philippe Gabilliet à l’occasion de TEDxESCP qui s’est tenu à l’ESCP Europe, à Paris, fin novembre.Apple-converted-space »> 

Les entrepreneurs optimistes sont-ils pour autant des gens heureux ? Difficile d’y répondre mais la plupart des entreprises tentent de s’immiscer dans le bonheur au travail de leurs employés via la création d’un poste qui défraie la chronique : le Chief Happiness Officer. Atout ou arnaque ? Philippe Gabilliet a déjà tranché…

Tags

Maxence Fabrion

Journaliste chez FW - DECODE MEDIA Pour contacter la rédaction : redaction.frenchweb@decode.media

Sur le même sujet

7 commentaires

  1. pour moi c’est plutôt ce « professeur » qui est une arnaque. Aucun fond, ses références sont celles de monsieur tout le monde… Il mélange allègrement les concepts, si tant est que cette pseudo psychologie managériale…

    Je l’ai vu intervenir à ma convention d’entreprise… des slides des années 80, un blougi bougla, un discours non construit, pas d’action proposée,…

    Bref, j’ai peur entre Waucquiez à l’EM Lyon et lui à L’ESCP, on a peur pour nos business school d' »excellence ».

  2. Alors avant de mentionner Richard Branson, il faut préciser avant tout qu’il est surdoué/HPI, donc la psychologie de cantine sur l’optimisme et le pessimisme en prenant comme exemple une personne avec un fonctionnement cérébral complètement différent des 98% de la population non surdouée rend cet article caduc.
    J’imagine que c’est le cas pour l’autre personne, c’est une des caractéristiques des HPI les parcours atypiques et une résilience à toute épreuve.

  3. Mr Philippe Gabilliet a toujours été une sorte de « mentor » pour moi. J’ ai toujours été à 200% avec ses propos dans la mesure ou sa philosophie est également la mienne.
    Merci à lui

  4. intéressant, mais la fin sur le réchauffement climatique (faut pas être pessimiste, erreur d’appréciation de pas être optimiste, il y a des difficultés mais on n’est jamais à l’abri d’une bonne surprise, la technique…) !! C’est extrêmement naïf ou alors totalement inconscient !

  5. Si les manager avait pris le temps d’écouter un peu plus leur N-1, le CHO n’aurait jamais émergé. le CHO est le signe qu’il y a un soucis dans l’organisation des entreprises actuelles. Peut être que la formulation actuelle de la fiche de poste du CHO est erroné, mais quelqu’un devra prendre ces soucis à bras le corps, CHO ou manager…

Share This