ActualitéArts et CulturesBusinessTech

Porté par le cloud, Microsoft engrange 16,8 milliards de dollars de bénéfices nets annuels

Microsoft a bouclé son exercice fiscal, clos le 30 juin, avec un bénéfice net annuel qui a décollé de 38%, d’après les résultats publiés par la firme basée à Redmond. Sur les douze derniers mois, le géant américain a dégagé 16,8 milliards de dollars, dont 3,1 milliards de dollars pour le seul quatrième trimestre. L’an dernier, le groupe informatique avait seulement dégagé un bénéfice net annuel de 12,2 milliards de dollars.

Microsoft doit son salut aux revenus générés par son offre de services dématérialisés dans le cloud pour les entreprises. Dans ce secteur, la division dédiée à «l’Intelligent Cloud» affiche des revenus en hausse de 7% à 6,7 milliards de dollars sur le quatrième trimestre. «Le cloud de Microsoft voit un mouvement significatif de clients, et nous sommes bien positionnés pour bénéficier de nouvelles opportunités dans les années à venir», explique Satya Nadella, le patron de Microsoft. Dans ce contexte, Microsoft Azure, service de stockage de données, a vu ses revenus trimestriels bondir de manière spectaculaire à hauteur de 102%. Toutefois, Microsoft n’a pas souhaité dévoiler leur montant. 

Le chiffre d’affaires plombé par l’échec dans le mobile

Malgré ces bons résultats, le chiffre d’affaires du groupe informatique a reculé de 9% à 85,3 milliards de dollars sur les douze derniers mois. Cette baisse est essentiellement à mettre au crédit des charges engendrées par les restructurations opérées l’an passé dans la branche téléphonie de Microsoft. Rien que sur le quatrième trimestre, le géant américain a subi une perte de revenus liés à ses smartphones de 71%. 

En échec sur le marché de la téléphonie, Microsoft a revu sa copie pour se recentrer sur le cloud et son système d’exploitation Windows. Alors que Microsoft prévoyait d’installer Windows 10 sur un milliard de terminaux d’ici 2018, le groupe informatique américain a finalement reconnu que cet objectif était impossible à atteindre. Microsoft a d’ailleurs décidé de reporter la publication du chiffre d’affaires relatif à Windows 10. Son système d’exploitation, gratuit depuis un an, deviendra payant dans les semaines à venir. En parallèle, Microsoft est parvenu à un accord définitif avec LinkedIn le mois dernier pour racheter le réseau social professionnel.

Crédit photo: Fotolia, banque d'images, vecteurs et videos libres de droits

Maxence Fabrion

Journaliste chez Adsvark Media / FrenchWeb - We Love Entrepreneurs

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This