ActualitéData RoomDistribution

[Portrait] Entrepreneurs de moins de 20 ans : Raphaël Molina #5

Ils ont moins de 20 ans et ont déjà à leur actif un ou plusieurs sites web. Social media, marketing online, hébergeur, e-commerce… Ces jeunes startupers n’ont pas attendu la fin de leurs études pour se lancer dans l’aventure entrepreunariale. Frenchweb vous propose ici de découvrir les portraits de 5 web entrepreneurs dégourdis et loin d’être en manque d’imagination.

Cinquième et dernier épisode de cette première série avec Raphaël Molina, fondateur de Saticommerce à 19 ans

« Mes parents travaillent dans le marketing, je suppose que c’est un peu pour ça que je me suis lancé dans cette aventure », explique Raphaël Molina, jeune parisien de 19 ans sur le point de lancer lundi prochain : Saticommerce, une plateforme dédiée aux commerçants, qui vise à centraliser tous les avis et retours des consommateurs.

Passionné par le monde du e-commerce et du web en général, Raphaël a vu son idée germer il y a près d’un an : « Au début quand j’ai annoncé ça à mes parents, ça été un peu la surprise bien sûr, mais au fur et à mesure que le site a pris forme, ils m’ont vraiment pris au sérieux ».

Aujourd’hui, les parents de Raphaël soutiennent à 100% le projet de leur fils. « C’est d’ailleurs grâce à eux que j’ai pu lancer Saticommerce. Il m’ont apporté les fonds nécessaires pour l’hébergement du site, la réalisation d’une vidéo de présentation et les mentions légales. Au niveau juridique, mon site repose également sur leur institut d’études marketing. »

Côté technique, si Raphaël a quelques notions en langage informatique, l’étudiant a préféré avoir recours à un spécialiste, conservant, pour sa part, toute la partie conception.

Actuellement en seconde année de licence de droit à Assas, Raphaël envisage de poursuivre ses études en parallèle de son projet entrepreneurial. A moyen terme, le jeune parisien compte suivre une formation juridique directement liée au métier de l’internet et de la propriété intellectuelle.

Ambitieux, l’étudiant espère même « révolutionner le monde de la satisfaction client » avec Saticommerce. L’idée, est de permettre à tous les professionnels quels qu’ils soient (artisan, café, hôtel par exemple mais aussi les grosses entreprises) de pouvoir avoir un retour de leur clientèle de la manière la plus simple et la plus efficace possible. Dans cette optique, outre la plateforme web, plusieurs applications mobiles devraient également voir le jour.

En cours, quelques amis admiratifs et déjà convaincus du potentiel de leur camarade ne cachent pas leur envie de rejoindre l’aventure. Raphaël a déjà prévu de recruter l’une de ses amies pour la gestion de sa nouvelle plateforme sur les médias sociaux.

En attendant le coup d’envoi de Saticommerce, prévu lundi 15 octobre prochain, et l’éventuel succes de son projet, Raphaël reconnaît à quel point l’aventure et l’expérience d’autres jeunes entrepreneurs peuvent être inspirantes…

Retrouvez l’ensemble des portraits des entrepreneurs de moins de 20 ans ici. 

Tags

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

7 thoughts on “[Portrait] Entrepreneurs de moins de 20 ans : Raphaël Molina #5”

  1. Cette rubrique en devient ridicule là…

    S’il n’y a pas de vrais entrepreneurs plus avancés dans leur activité, n’en parlez pas : inutile de meubler avec des projets de site qui ont à faire leurs preuves encore…

    Quel est l’intérêt ? De dire que l’on peut créer un site Internet avant 20 ans ? Oui, depuis plus de 15 ans.

  2. Tres bon article. Un concept vraiment prometeur, et un jeune entrepreneur comme on aimerait en voir beaucoup plus. Continuez cette rubrique!

  3. Super site, la charte graphique est très soignée, le concept quand on regarde la vidéo (superbe) est très intéressant.
    Bon vent !!

  4. Les parents qui paient l’hébergement…
    Les parents qui paient la vidéo de présentation…
    Les parents qui s’occupent des mentions légales…
    Un site qui repose sur l’institut d’étude marketing des parents…
    L’étudiant a préféré avoir recours à un spécialiste…

    D’autant qu’il est clairement indiqué que Saticommerce n’est ni plus ni moins qu’une extension de la Société HERALIS MARKETING appartenant à la famille du soi-disant entrepreneur.

    En gros, on lui a fait petite place tout machée dans la boite familiale.

    Aucune révolution à attendre ici.

  5. Tout le monde n’a pas les moyens d’avoir son propre hébergement à 19 ans, ni d’avoir les moyens de payer les vidéos de présentation etc.
    Comment avoir une crédibilité face aux avocats et aux professionnels quand on n’a que 19 ans et peu d’expérience? Le travail de ce jeune homme est là, il n’a sûrement pas suffit d’avoir une idée et de mettre du fric sur la table pour monter un tel projet.
    Il n’y a pas de honte à demander de l’aide pour aboutir sur un projet qui tient la route
    Il est très facile d’avoir des jugements hâtifs sur ce qu’on ne connait pas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This