Actualité

Pourquoi Spotify pourrait lancer une version web de son service ?

De multiples sources proches de Spotify auraient confirmé que la société construirait une version web de son service. C’est en tout cas la rumeur qui tourne depuis samedi, après que Techcrunch ait publié un article sur le sujet.

Celle-ci, davantage axée sur la découverte, rendrait le service de streaming musical beaucoup plus accessible et devrait attirer plus d’abonnés. Les utilisateurs seraient en mesure d’accéder à un large catalogue de musiques ainsi qu’à leurs listes de lecture à partir de n’importe quel ordinateur connecté. Les utilisateurs des réseaux sociaux sur lesquels des liens Spotify sont partagés devraient également, en cliquant dessus, ouvrir  la plateforme directement dans leur navigateur.

En plus de rassembler plus d’utilisateurs, cette mesure devrait permettre à Spotify de mieux se positionner sur le marché du streaming radio, sur lequel il s’est récemment immiscé, et de concurrencer fortement les services Rdio ou Pandora.

L’application sous Windows, Mac OS X et Linux devrait cependant continuer d’être proposée à ceux qui le souhaitent, la déclinaison web ne devant pas disposer d’un cache sophistiqué pour une écoute hors connexion et d’un accès aux apps intégrées de tierces parties.

Enfin, comme les smartphones et les réseaux sociaux permettent de plus en plus d’applications pour gérer la musique en streaming, Techcrunch annonçait que Spotify pourrait revoir son prix d’abonnement à la baisse, en passant de 10$ à 8$ par mois pour un service sans publicité. Une information réfutée par AllThingsD qui explique que, sur ces 10$, Spotify en reverse 7$ aux ayants droit et labels. Difficile donc de baisser son prix de 2$ sans être sûr de le compenser par une multiplication  du nombre d’abonnés.

Cette révélation est une nouvelle claque pour Pandora, dont le cours en bourse a été martelé par l’annonce qu’Apple envisage de créer sa propre radio en ligne. Cependant, Spotify n’a pas encore confirmé la nouvelle.

Aujourd’hui, Spotify dénombre 7,7M d’utilisateurs quotidiens et 22,2M mensuels. Son lancement US l’année dernière a eu un effet « boule de neige » sur le streaming musical: Il a été une des premières applications actives de la plateforme Open Graph de Facebook, et a immédiatement inondé le réseau social de news sur ce qu’écoutaient vos amis, permettant de commenter les publications et d’écouter leurs titres. Ce partenariat a notamment permis au service de streaming musical de doubler son nombre d’utilisateurs, passant de  1,3M à 2,4M quotidiens, et de 3,9M à 7,4M mensuels en quelques semaines.

Plus récemment, Spotify a lancé une application mobile pour iPad, renforcé celles pour iPhone et  Android, amélioré ses contrôles de confidentialité et lancé une plateform app. Cependant, certains reprochent à son interface de stagner, la reléguant même derrière son concurrent Rdio en terme de design.

Tags

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.

2 commentaires

  1. « (…) la déclinaison web ne devant pas disposer d’un cache sophistiqué pour une écoute hors connexion ».

    D’un autre côté, à quoi peut bien servir un navigateur Web sans connexion Internet ? ;-)

  2. « a lancé une plateform app »

    euhhh.. ca ne meriterait pas d’expliquer (un minima)? surtout par rapport aux points tres basiques qui sont parfois expliques en longs details!

Pourquoi Spotify pourrait lancer une version web de son service ?
Innovation de rupture: le fonds pour l’innovation n’a rempli que 20% de ses objectifs l’an passé
En France, les levées de fonds en cryptoactifs se raréfient
[Webinar] Simplifier la gestion produit tout en respectant les contraintes légales
Health Tech : Hoppen acquiert Cineolia pour poursuivre la digitalisation des établissements de santé
Pourquoi la 5G enflamme tant les débats?
Beyoncé, nouvelle source d’inspiration pour les communicants?