ActualitéMarketing & Communication

Publicité mobile: Android bat iOS mais…

Alors que le poids du marché publicitaire est estimé à 14 milliards de dollars pour 2014, Android et iOS bataillent toujours, mais ne partagent pas les mêmes chiffres.

Google bat Apple à plates coutures sur le nombre d’impressions publicitaires, et c’est une première: 36% pour Android contre 28.7% pour l’iPhone, comme le constate dans une étude réalisée par le réseau dédié à la publicité Opera Mediaworks. Il recense par ailleurs 60 milliards d’impressions publicitaires sur mobile chaque mois sur son réseau, avec 425 millions d’utilisateurs sur 14 000 sites et applications.

Mais la marque à la pomme obtient les meilleurs chiffres sur les revenus générés en publicité. Sur le dernier trimestre 2013, iOS représentait 56% du chiffre d’affaires du marché de la pub. Un chiffre qu’il faut néanmoins relativiser, si l’on rapporte ce chiffre au nombre d’appareils en circulation, Android passe en tête: 36% contre 28,7‰ pour iOS.

Les réseaux sociaux ont la cote: ils représentent d’après Opera Mediaworks pas moins de 34,25% du trafic mondial. Par ailleurs, le Brésil devient un marché important pour la publicité mobile, il est en effet le 7 ème plus important du monde. Particularité du pays: il est majoritairement constitué d’appareils Android (47,6%), iOS y est sous-représenté (14,9%).

 

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Publicité mobile: Android bat iOS mais…
Vestiaire Collective lève 178 millions d’euros auprès du groupe de luxe Kering et Tiger Global Management
Google Finance adapte sa plateforme pour répondre à l’engouement autour des cryptomonnaies
Blockchain: comment les NFT deviennent-ils les objets de collection du futur?
Cédric O annonce un investissement de 2,3 millions d’euros pour soutenir les écosystèmes régionaux 
Lever des fonds, le parcours du combattant des femmes entrepreneures
Mansa
FinTech: Mansa lève 18 millions d’euros auprès d’Anthemis Group et Founders Future