ActualitéTech

Qu’attendre des 1ers états généraux de l’Open Source ?

La filière Open source en France copte quelques champions parmi lesquels Commerce Guys; l’éditeur de la solution Drupal Commerce ou Linagora, Société de Services en logiciels libres aux 130 salariés. C’est d’ailleurs, Alexandre Zapolsky, PDG de Linagora, mais aussi Président de la FNILL et Co-Pdt du comité Open Source  de Syntec Numérique, le comité du syndicat professionnel qui organise ces premiers états généraux de l’Open Source lundi 21 janvier à Bercy.

banniere-open-source

Dans la foulée de déclarations d’intentions positives de Jean-Marc Ayrault sur la filière libre, cette journée de confrontations d’idées en faveur du développement de l’écosystème français sera suivi d’une consultation publique, avant la remise d’un rapport au gouvernement et d’éventuelles décisions à suivre. 

Parmi les intervenants de ces premiers états généraux : SensioLabs, Le Syntec Numérique, La Free Software Foundation Europe, Mozilla, Etalab, le tout sous  le parrainage de Fleur Pellerin.

Entretien avec Alexandre Zapolsky organisateur de l’évenement pour le compte de Syntec Numérique.

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.

Un commentaire

  1. Intéressante initiative.

    Quand j’entend qu’il serait judicieux d’augmenter le CIR (crédit impôt recherche) pour les éditeurs de logiciel libre, cela me fait malheureusement rire jaune :-/

    Selon les critères du CIR je ne suis même pas éligible alors que je travaille sur Piwigo une plateforme connue et reconnue pour les galeries photos, sous licence libre.

    Donc avant de vouloir augmenter le CIR, il faudrait le rendre plus simple d’accès pour des éditeurs comme moi.

Bouton retour en haut de la page
Qu’attendre des 1ers états généraux de l’Open Source ?
carrefour
La Cnil condamne Carrefour à une amende de 3 millions d’euros pour manquements au RGPD
Télétravail: quelles sont les principales mesures validées par la majorité des partenaires sociaux?
Comment le service de location de voitures Carlili veut s’étendre en France
General Electric s’apprête à supprimer près de 300 postes en France
Unacademy
EdTech: Unacademy lève de nouveaux fonds pour atteindre une valorisation de 2 milliards de dollars
Blast, un programme soutenu par Starburst qui veut faire exploser les startups françaises du spatial