ActualitéAmérique du nordBusinessIntelligence ArtificielleInvestissementsLes levées de fondsTech

Qui est Databricks, licorne américaine qui a levé 650 millions de dollars en 2019 ?

Si la Chine compte désormais plus de licornes que les États-Unis, avec trois unités d’avance (206 contre 203), la plupart des licornes américaines affichent une santé éclatante. C’est le cas notamment de la start-up californienne Databricks, spécialisée dans l’analytique unifiée, qui connaît actuellement une accélération exceptionnelle. 

Alors qu’elle était valorisée à 2,75 millions de dollars en début d’année après un tour de table de 250 millions de dollars, l’entreprise américaine vient de boucler un nouveau tour de table de 400 millions de dollars en série F mené par Andreessen Horowitz qui porte sa valorisation à 6,2 milliards de dollars. Microsoft, Tiger Global Management, New Enterprise Associates ou encore T. Rowe Price ont également participé à l’opération. Dans ce cadre, une tranche de 110 millions de dollars sera consacrée au développement du centre d’ingénierie européen de la licorne à Amsterdam au cours des trois prochaines années. Au total, la société basée à San Francisco a levé près de 900 millions de dollars depuis sa création.

2 142 zettaoctets de données numériques en 2035 

Fondée en 2013 par les créateurs d’Apache Spark, célèbre framework open-source pour faciliter le traitement de quantités colossales de données, Databricks développe une solution qui aide les entreprises à relever le défi du big data. Pour y parvenir, la licorne californienne a mis sur orbite une plateforme cloud pour gérer des volumes conséquents d’informations.

La plateforme permet de créer des pipelines de données entre différents systèmes de stockage auxquelles Databricks applique des algorithmes de machine learning pour en extraire les informations les plus pertinentes. L’entreprise américaine compte plus de 500 entreprises clientes, dont HP, Expedia, Condé Nast, Riot Games ou encore Cisco. Avec ce dispositif, la société se positionne sur un marché qui devrait peser 275 milliards de dollars en 2023.

Une telle technologie a le vent en poupe, tant les services numériques génèrent des volumes astronomiques de données. En effet, le volume mondial de données numériques atteignait 33 zettaotets fin 2018 et devrait dépasser 610 zettaoctets en 2020 avant d’atteindre les 2 142 zettaoctets en 2035, soit l’équivalent de 2 142 milliards de téraoctets. Des chiffres qui laissent augurer un avenir radieux pour Databricks avec une valorisation qui devrait continuer à s’envoler au cours des prochains mois avant une éventuelle entrée en Bourse à Wall Street. Toutefois, ce n’est pas la priorité immédiate des dirigeants de la licorne, d’autant plus dans un climat de défiance sur les marchés boursiers avec les IPO décevantes d’Uber et Lyft, avec la situation chaotique de WeWork qui a abouti à la prise de contrôle de SoftBank en guise de cerise sur le gâteau.

Databricks : les données clés

Fondateurs : Ali Ghodsi, Andy Konwinski, Ion Stoica, Matei Zaharia, Patrick Wendell, Reynold Xin et Scott Shenker
Création : 2013
Siège social : San Francisco
Secteur : Big Data
Activité : plateforme d’analytique unifiée
Concurrents : Fractal Analytics, Unravel, Sisense…


Financement : 400 millions de dollars en série F en octobre 2019, 250 millions de dollars en série E en février 2019…

Tags

Maxence Fabrion

Journaliste chez FW - DECODE MEDIAPour contacter la rédaction : redaction.frenchweb@decode.media
Qui est Databricks, licorne américaine qui a levé 650 millions de dollars en 2019 ?
The Garage, l’incubateur de Cyril Paglino pour créer un écosystème blockchain de référence en Europe
Instagram
Reels, l’arme d’Instagram pour contrer l’ascension fulgurante de TikTok
Comment les indépendantistes catalans usent du numérique contre Madrid
Glyphosate, pesticides: un rapport parlementaire plaide en faveur d’une centralisation des données
FinTech: Revolut continue de recruter des têtes d’affiche de la finance
Pourquoi Balderton Capital lance un nouveau fonds de 400 millions d’euros
Copy link