ActualitéAffaires publiquesEurope

Qui sont les nouveaux membres du CNNum?

Suite à la nomination de Mounir Mahjoubi, nouveau Président du Conseil National du Numérique (CNNum pour les intimes), de nouveaux membres devraient venir le rejoindre pour constituer cette commission consultative indépendante, créée par Nicolas Sarkozy.

« Le Conseil national du numérique a pour mission de formuler de manière indépendante et de rendre publics des avis et des recommandations sur toute question relative à l’impact du numérique sur la société et sur l’économie. A cette fin, il organise des concertations régulières, au niveau national et territorial, avec les élus, la société civile et le monde économique. Il peut être consulté par le Gouvernement sur tout projet de disposition législative ou réglementaire dans le domaine du numérique. Il prend la suite du premier Conseil national du numérique, créé le 29 avril 2011. »

Selon la lettre de l’Expansion, devraient être nommés: Vivek Badrinath (Accor), Nathalie Collin (La Poste), Gaël Duval (JeChange.fr), Najette Fellache (Speach.Me), Ghislaine Hierso (Sages & Responsables), Patricia Langrand (Steria), Marie-Vorgan le Barzic (Numa), Ludovic Le Moan (Sigfox), Guy Mamou-Mani (Groupe Open), Bertin Nahum (Medtech), Jean-Marc Patouillaud (Partech Ventures), Antoine Petit (Inria), Amal Taleb (UFC-Que Choisir), et Roxane Varza (Halle Freyssinet).

Tags

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

1 thought on “Qui sont les nouveaux membres du CNNum?”

  1. Réaction du MUNCI :
    https://munci.org/Conseil-National-du-Numerique-V3-une-representativite-a-nouveau-contestable

    En 2011, le MUNCI avait critiqué la composition de la première
    mouture du CNNum (à l’instar de l’immense majorité de l’écosystème du
    numérique).

    En 2013, c’est une liste plus consensuelle et représentative de la
    diversité du numérique en France qui avait été nommée par le
    Gouvernement. On peut saluer d’ailleurs le travail accompli par ce 2eme
    CNNum et surtout son ouverture vers la société civile avec notamment
    beaucoup d’efficacité en matière de démocratie participative.

    Le nouveau Conseil National du Numérique retombe malheureusement
    dans certains travers (en faisant notamment la part belle à un syndicat
    patronal, le Syntec Numérique…).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This