ActualitéRetail & eCommerce

Rachat de PriceMinister par le Japonais Rakuten pour 200 millions d’euros

Le groupe de commerce en ligne fondé en 2000 par Pierre Kosciusko Morizet vient d’annoncer son rachat par le leader du e-commerce au Japon, le groupe Rakuten (3,2 milliards de dollars en 2009 de chiffre d’affaires, et 64 millions de membres).

« Nous nous réjouissons de ce rapprochement avec PriceMinister qui est une marque réputée en France, et qui fournit à ses clients, tant professionnels que particuliers, un service transactionnel hors pair . » déclare Hiroshi Mikitani, Fondateur et PDG de Rakuten. « PriceMinister est dirigé par une équipe expérimentée qui partage notre vision d’une plate forme mondiale de e-commerce. »

La transaction porte sur 100% du capital, et se monte approximativement à 200 millions d’euros. Elle est réalisée par Rakuten Europe S.a.r.l. Les fondateurs de PriceMinister ont signé un engagement d’un minimum de 5 ans pour accompagner le développement de la marque en France et en Europe.

Pierre Kosciusko-Morizet, co-fondateur et PDG de PriceMinister, commente : « Alors que PriceMinister est arrivé depuis mars sur la plus haute marche du podium en termes d’audience e-commerce en France, nous cherchions à infléchir encore davantage notre développement : Rakuten a une expérience et un savoir-faire inégalés en matière de commerce sur internet. Nous avons immédiatement vu l’opportunité incroyable qu’offrent les synergies avec un tel groupe. En associant nos forces respectives, PriceMinister va pouvoir accélérer sa croissance, en France et en Europe.

Plus spécifiquement, le groupe Rakuten via sa plate forme Rakuten Ichiba est le meilleur expert mondial du BtoBtoC, qui est un des aspects essentiels du business model de la place de marché que nous sommes. Nous allons tirer parti de cette expérience pour développer encore la qualité de nos relations avec les vendeurs professionnels partout en Europe. » .

Richard Menneveux

CEO & Editor in Chief@Decode Media / Pour me contacter: richard@decode.media / Pour communiquer sur FrenchWeb, devenez partenaire, cliquez ici.

5 commentaires

  1. Je ne sais pas si c’est vrai mais il parait que le premier contact a été initié par un mail … au service client de Priceminister ! Je suis quand même surpris qu’une approche pour un rachat se passe de cette manière, je m’imaginais qu’a partir d’un certain niveau tout le monde avait le portable de tout le monde.

  2. En temps que vendeur sur le site j’espère qu’ils ne vont pas faire de transformations majeures une fois les 5 ans écoulés. Ne pas casser un système qui fonctionne!!

Bouton retour en haut de la page
Rachat de PriceMinister par le Japonais Rakuten pour 200 millions d’euros
Covid-19: des apps de traçage sont désormais interconnectées dans l’UE
[Webinar] Datavisualisation: mesure moi si tu peux
Cryptomonnaie: aux États-Unis, l’émission d’un dollar numérique prendra du temps
Nextdoor: le réseau social pour les voisins envisage une IPO de 5 milliards de dollars
Le Français Esker fait ses premiers pas boursiers aux États-Unis
Pourquoi Auchan Retail cède sa filiale chinoise à Alibaba