ActualitéBusinessStartupStartup du jour

[Radar #Immobilier] Yvivre, l’algorithme de matching pour mutualiser des espaces en copropriété

Thomas Landemaine et Olivia Frapolli étaient architectes à Montpellier et ont décidés de créer Yvivre.

Plus de détails avec Olivia Frapolli, co-fondatrice de Yvivre :

FrenchWeb: À quel besoin répond votre service?

Lorsque l’on souhaite accéder à la propriété en ville, il n’est pas évident de dénicher un bien à son image permettant d’offrir une alternative crédible à la maison individuelle : la multiplicité des modes de vie, des cultures, des pratiques sociales génèrent des attentes contrastées qui s’adaptent mal aux produits-logements formatés et normés qui prédominent sur le marché.

Qui sont les utilisateurs de vos solutions?

Pour le moment, nos utilisateurs en betatest sont principalement des citadins entre 25 et 50 ans. La majorité de notre base est aujourd’hui en région Occitanie où est né le projet. La base s’étend sur les grandes métropoles telles que Paris, Nantes ou encore Lyon, où nous comptons développer notre offre dans le courant 2019.

Il s’agit de personnes d’horizons variés souhaitant acheter un appartement sur-mesure en résidence principale, pour des immeubles 100% propriétaires-habitants.Apple-converted-space »> 

Ce mode de production de logements porté par une forte synergie des usagers présente un intérêt indéniable de lien social mais aussi de maintenance technique, administrative et financière des lieux dans la durée. Il est garant d’une bonne appropriation des lieux par des habitants impliqués et investis dans la copropriété.Apple-converted-space »> et prévoyons la mise en place de nouvelles fonctionnalités afin d’enrichir l’expérience utilisateur.

Nous travaillons également en étroite collaboration avec les promoteurs immobiliers. Nous nous nourrissons de leur expériences et de leurs compétences pour garantir l’efficience de notre solution.Apple-converted-space »> 

Yvivre aspire à prendre une place stratégique dans la transition numérique du bâtiment et à révolutionner les modèles de production du logement. Sensibles aux enjeux contemporains de la production architecturale de part l’expérience métier des co-fondateurs, nous veillons à être à l’écoute des décideurs pour collaborer et participer à la fabrication de quartiers plus vivants et contextuels.Apple-converted-space »> 

Grâce à notre modèle économique, totalement gratuit pour l’utilisateur, nous offrons un service simple, ludique et sécurisé à nos utilisateurs tout en garantissant les coûts et les délais de construction.

Qui est l’entrepreneur qui vous inspire?

Lisa Gachet, la fondatrice de Make My Lemonade (qui n’a pas grand chose à voir avec l’architecture) pour son parcours de self made woman : sa passion débordante, son courage et sa détermination bienveillante. Je suis admirative de sa capacité à jongler entre le business et la production créative dont le rendu est toujours plus beau.Apple-converted-space »> 

Les données clés:

  • Fondateurs : Thomas Landemaine, Olivia Frapolli
  • Date de création : 2018
  • Levée de fonds : Aucune
  • Siège : Nous sommes à Paris et Montpellier (où est domicilié le siège).Apple-converted-space »> 

Tags

FrenchWeb

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

Share This