ActualitéAffaires publiquesBusiness

[Reloaded] Les 30 nouveaux membres du CNNum sont…

Le Nouel Obs a publié en exclusivité ce matin la liste complète des nouveaux membres du Conseil National du Numérique. Celle-ci doit être présentée officiellement au cours de la journée.

CNnum

Instaurée en avril 2011 sous la présidence de Nicolas Sarkozy, l’organisation compte à présent 30 membres et non 18 comme auparavant. Conformément au décret publié en décembre dernier, la composition du conseil respecte la parité entre chaque sexe.

Ces membres, « choisis en raison de leurs compétences dans le domaine du numérique », ont été désignés par décret du Président de la République, sur proposition du ministre chargé de l’Economie numérique, pour une durée de trois ans renouvelable.

Désormais présidé par Benoît Thieulin, directeur de l’agence digitale La Netscouade et à l’origine du site Désirs d’Avenir de Ségolène Royal en 2007, le bureau du CNNum regroupe des personnalités de différents univers : entrepreneurs, médias, think tank ou encore fonds d’investissement et grandes écoles.

Le bureau du CNNum est donc composé de :

  • Nathalie Andrieux, directrice du numérique du groupe La Poste,
  • Stéphane Distinguin, président de l’agence FaberNovel et président du pôle de compétitivité Cap Digital
  • Marie Ekeland, associée chez Elaia Partners et co-présidente de France Digitale
  • Tariq Krim, PDG de Jolicloud
  • Jean-Baptiste Rudelle, président de Criteo
  • Lara Rouyrès, entrepreneur, business angel et fondatrice de Dealissime.com (Living Social France)
  • Valérie Peugeot, chercheuse à Orange Labs
  • Christine Balagué, co-présidente du think tank Renaissance numérique
  • Ludovic Blecher, rédacteur en chef de « Libération »
  • Serge Abiteboul, directeur de recherche à l’INRIA et membre du laboratoire LSV à l’ENS Cachan et présidente de Mediapost Communication
  • Godefroy Beauvallet, directeur du fonds AXA pour la recherche et maître de conférence à Télécom ParisTech
  • Michel Briand, directeur adjoint de la formation à Télécom Bretagne et vice-président de la communauté urbaine de Brest
  • Virginia Cruz, designer chez IDSL
  • Pascal Daloz, directeur général adjoint de Dassault Systèmes en charge de la stratégie et du développement
  • Marylène Delbourg-Delphis, PDG de Talent Circles
  • Virginie Fauvel, directrice de la banque en ligne de BNP-Paribas
  • Cyril Garcia, directeur de la stratégie et membre du comité exécutif du groupe Capgemini
  • Audrey Harris, PDG de Soubis
  • Francis Jutand, directeur scientifique de l’Institut Mines Télécom
  • Daniel Kaplan, délégué général de la Fondation pour l’Internet Nouvelle Génération (FING)
  • Laurence le Ny, directrice Musique et Culture du groupe Orange
  • Tristan Nitot, président de Mozilla Europe
  • Sophie Pène, professeur à l’Université Paris Descartes et directrice de la recherche à l’Ecole nationale supérieur de création industrielle
  • Nathalie Pujo, directrice d’Hachette Tourisme
  • Cécile Russeil, directrice juridique d’Ubisoft
  • Nathalie Sonnac, professeur en sciences de l’information à l’Université Panthéon-Assas
  • Bernard Stiegler, philosophe et directeur de l’Institut de Recherche et d’Innovation (IRI)
  • Marc Tessier, administrateur de VidéoFutur et président du Forum des Images
  • Brigitte Vallée, directrice de recherche au CNRS

Jean-Baptiste Soufron, secrétaire général, Laurent Guerin, rapporteur général, et une assistante viennent s’ajouter à cette liste en tant que salariés.

Citée par Le Nouvel Obs, Fleur Pellerin s’est félicitée le l’équilibre de la composition « entre toutes les compétences et tous les points de vue ».

Tags

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

2 commentaires

  1. Beaucoup de beau monde dans la liste mais cela ne va pas être facile de faire émerger des consensus. 30 personnes, c’est beaucoup …

  2. Je préfère des décisions prises à 30 plutôt qu’à 3, simple histoire de démocratie participative. Bien sûr, comme c’est le cas ici et j’assume à 30 pistonnés ça change pas grand choses !
    Heureusement Brigitte va relever le niveau mais peut-elle faire seules des miracles ? Certainement pas !
    On se croirait en pleine Royauté de Dinotopia.
    Le citoyen a du souci à se faire…et l’arrogance de l’aveuglement de jugement des professionnels de l’informatique sous la dépendance des fonds publicitaires est déplorable.
    Tout les enfants du monde nous accuseront d’avoir osé laisser faire cela…

Share This