ActualitéAmérique du nordBusinessFinTechInvestissementsLes levées de fonds

Remitly lève 135 millions de dollars pour s’étendre sur le marché du transfert d’argent à l’international

Remitly accélère sur le marché du transfert d’argent international. L’entreprise basée à Seattle annonce une levée de série E de 135 millions de dollars menée par Generation Investment Management. D’autres investisseurs comme Owl Rock Capital, Princeville Global, Prudential Financial, Schroder & Co Bank AG ou encore Top Tier Capital Partners ont également participé à cet important tour de table. À noter que l’entreprise originaire de la même ville qu’Amazon est également soutenue par Jeff Bezos. À cette levée s’ajoute un financement par crédit syndiqué de 85 millions de dollars. Avec ce tour de table, la valorisation de Remitly se rapproche des un milliard de dollars.

Le marché des transferts de fonds internationaux est surtout le fait de travailleurs étrangers qui envoient de l’argent vers leur pays d’origine. Selon les données de la Banque Mondiale, ce type de transferts ont représenté au global 529 milliards de dollars en 2018. Les services utilisés pour effectuer ces transactions, comme Western Union ou encore MoneyGram, représentent un coût important. Par exemple, pour une somme de 200 dollars, le coût moyen d’un transfert était d’environ de 7% au premier trimestre 2019, selon la Banque Mondiale. Étant donné la prolifération des mobiles et d’Internet dans les pays émergents, ce sont face à ces acteurs historiques que sont venues se positionner de nouvelles entreprises comme Remitly.

16 pays d’envoi et 44 pays de réception

L’entreprise fondée en 2011 par Matt Oppenheimer, Joshua Hug et Shivaas Gulati propose une application mobile avec pour but de rendre le processus d’envoi d’argent plus rapide, facile, transparent et moins coûteux en limitant les formulaires, les codes, le temps supplémentaire inutile et les frais typiques du processus traditionnel de transfert d’argent. 

Remitly revendique le transfert de plus de 6 milliards de dollars en volume annualisé avec une présence en  Afrique, Asie, Europe centrale, Amérique centrale et Amérique du Sud. Le service est disponible dans 16 pays d’envoi et 44 pays de réception. L’entreprise s’est lancée en France en avril dernier.

Avec ce tour de table, la société souhaite étendre sa présence à l’international mais également proposer d’autres services financiers pensés pour les personnes dans des contextes de migration. Pour l’instant, l’entreprise ne donne pas plus de précisions sur les nouvelles offres qu’elle souhaite développer mais la diversification a du sens sur un marché très fragmenté. Au-delà des acteurs historiques d’autres start-up se sont lancées dans ce secteur d’activité à l’instar de WorldRemit qui a levé 175 millions de dollars en juin dernier. À cela pourrait s’ajouter l’arrivée d’autres acteurs encore moins traditionnels comme les cryptomonnaies. Par exemple, le marché des transferts de fonds est l’un des secteurs que vise Facebook avec la Libra et son portefeuille numérique Calibra qui devraient être dévoilés en 2020. 

Remitly possède des bureaux à Londres, Manille (Philippines) et Managua (Nicaragua).

Remitly: les données clés

Fondateurs: Matt Oppenheimer, Joshua Hug, Shivaas Gulati
Création: 2011
Siège: Seattle
Activité: transfert d’argent international
Financement: 135 millions de dollars

Tags

Innocentia Agbe

Journaliste @FrenchWeb.fr et @LeJournaldesRHMerci d'adresser vos communiqués de presse et informations à redaction.frenchweb@decode.media
Copy link