BusinessHealthcare

[Rétro 16’] 5 actus marquantes à revoir dans l’e-santé

FrenchWeb a sélectionné cinq actualités marquantes qui ont marqué les douze derniers mois dans l'e-santé.

 

Apple digitalise le don d’organes

<a href=https://www.frenchweb.fr/apple>Apple</a> – Don d’organes » class= »size-medium wp-image-272659 alignright » height= »165″ src= »http://www.frenchweb.fr/wp-content/uploads/2016/12/<a
href=https://www.frenchweb.fr/apple>Apple</a>-Don-dorganes-550×366.jpg » style= » » title= » » width= »250″/>L’été dernier, <a
href=https://www.frenchweb.fr/apple>Apple</a> s’est allié avec Donate Life America pour stimuler les dons d’organes outre-Atlantique. Depuis la mise à jour iOS 10, les propriétaires d’un iPhone peuvent ainsi s’inscrire sur l’application Santé pour faire part de leur volonté de donner un ou plusieurs organes. Les données renseignées par l’utilisateur sont directement envoyées au National Donate Life Registry pour intégrer la liste nationale des donneurs d’organes. </p><p>
Avec cette fonctionnalité, <a
href=https://www.frenchweb.fr/apple>Apple</a> poursuit ses efforts pour transformer l’iPhone en véritable outil d’accompagnement médical. Pour cela, la firme de Cupertino s’appuie notamment sur l’application Santé. Lancée en 2014, elle donne un aperçu de la forme physique aux possesseurs d’un iPhone.</p><p>
<strong>Lire aussi : </strong><a
href=http://www.frenchweb.fr/apple-sapprete-a-digitaliser-le-don-dorganes/250136><a
href=https://www.frenchweb.fr/apple>Apple</a> s’apprête à digitaliser le don d’organes​</a></p><p></div></div></p><p><div
class=clearfix></div></div><div
class=

Adents boucle un tour de table de 12 millions d’euros

Produits pharmaceutiquesAdents, éditeur de logiciels d’identification de produits pharmaceutiques, a levé 12 millions d’euros en juillet dernier. Fondé en 2007 par Christophe Devins et David Carpentier, l’éditeur de logiciels français conçoit des solutions permettant de procéder à l’identification à l’unité des produits. A terme, la sérialisation a pour objectif de contrer l’expansion du trafic de contrefaçon des médicaments. 

Cet investissement permet à Adents d’amplifier le développement de son réseau international de «solutions partners», notamment aux États-Unis, et de s’ouvrir à de nouveaux marchés, au Moyen-Orient et en Asie.

Lire aussi : Adents lève 12 millions d’euros pour lutter contre la contrefaçon de médicaments​

MNH met la main sur Hospimedia et KelDoc

médecins internetLe mutaliste MNH a réalisé deux acquisitions en l’espace de quelques jours pendant l’été. MNH a d’abord conclu le rachat de Hospimedia, le pure-player d’informations à destination des professionnels de la santé et du social, avant de s’emparer du site KelDoc, spécialisé dans la prise de rendez-vous en ligne chez le médecin. 

Avec ces deux opérations, le groupe MNH poursuit sa stratégie de diversification vers les nouveaux services de l’e-santé. Dans ce sens, la mutuelle professionnelle avait auparavant acquis le pure-player Izeos et le groupe Profession Santé.

Lire aussi : 

 

DocPlanner, 20 millions de dollars et une fusion pour s’étendre à l’international

bandeau e santéLa start-up polonaise DocPlanner, qui édite une plateforme de réservation en ligne de rendez-vous médicaux, a bouclé un tour de table de 20 millions de dollars en juin dernier. Fondée en 2011 par Mariusz Gralewski, Luca Puccioni et Lucjan Samulowski, DocPlanner revendique plus de 8 millions d’utilisateurs par mois dans 19 pays à travers le monde. 

Parallèlement à cette levée de fonds, la société polonaise a fusionné avec Doctoralia, son homologue espagnol, pour se renforcer à l’international. Doctoralia affirme en effet être implanté dans 20 pays, notamment en Europe, en Asie (Inde), en Amérique du Nord et en Amérique latine (Argentine, Brésil, Chili, Colombie et Pérou). En France, les deux entreprises doivent faire face à Doctolib, qui revendique près de 6 millions de patients par mois et 15 000 médecins sur sa plateforme.

Lire aussi : Rendez-vous médicaux : DocPlanner lève 20 millions de dollars et fusionne avec Doctoralia​

Interaction Healthcare lève 5 millions d’euros pour accélérer dans la simulation numérique

L'agence Web spécialisée dans le secteur de l'e-santé Interaction Healthcare a bouclé une levée de fonds de 5 millions d'euros en mai dernier. Une opération qui vise à accélérer le développement commercial de l'entreprise qui se classait à la 169ème place du FrenchWeb 500, le classement des entreprises françaises de la Tech.

Fondée en 2008 par Jérôme Leleu et Danielle Villedieu, Interaction Healthcare était historiquement une agence qui développait des services et des applications pour les patients ou les acteurs de la santé. En complémentent, elle s'est par la suite renforcée dans la formation de professionnels de santé, via des solutions de simulation numérique -avec sa plateforme MedicActiv- et les serious game. Un positionnement qui place l'entreprise en concurrence avec d'autres acteurs que les agences digitales.

Interaction Healthcare, qui compte une quarantaine d'employés, revendique un chiffre d'affaires de 4,3 millions d'euros, et se fixe pour objectif de dépasser les 15 millions d'euros en 2020. Cette croissance, la société veut notamment aller la chercher à l'international. Une antenne a d'ailleurs été ouverte à Montréal, au Canada.

Lire aussi : E-santé : Interaction Healthcare lève 5 millions d’euros pour accélérer dans la simulation numérique

Lire aussi : E-santé : 5 tendances qui placent l’humain au coeur de la transformation digitale du secteur

Tags

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici
[Rétro 16’] 5 actus marquantes à revoir dans l’e-santé
Facebook/Google
Google et Facebook dominent toujours plus le marché français de la pub en ligne
eToro, la plateforme de trading social qui veut donner le goût de l’investissement aux particuliers
Netflix dépasse les 158 millions d’abonnés dans le monde
[DECODE] Que disent les acquisitions de Google (Alphabet) sur sa stratégie?
Lemon Way se renforce sur le paiement en ligne européen avec une levée de 25 millions d’euros
Tech et sport: comment Mon Petit Gazon est devenu le champion français du fantasy football
Copy link