ActualitéTech

Séoul va investir 1 milliard d’euros dans un réseau 5G

Avec une connexion 5G, il est (en principe!) possible de télécharger un film en une seconde…

« Des pays en Europe, la Chine et les Etats-Unis ont redoublé d’efforts pour développer la technologie de la 5G (…) et nous pensons qu’il y aura une énorme concurrence sur ce secteur dans quelques années », a déclaré le Ministère de la Science, qui a annoncé ce mercredi un important investissement de plus d’1 milliard d’euros pour instaurer un réseau 5G, dont les connexions sont un millier de fois plus rapides que celles du réseau 4G.

La concurrence est donc rude sur le marché de la vitesse de connexion, alors que l’Europe peine à déployer son réseau 4G, en France notamment , où les 4 opérateurs bataillent pour séduire les abonnés, alors même que beaucoup de plaignent se ne pas capter correctement en 3G…

La Corée, l’un des pays les plus connectés au monde, procèdera à un service test en 2017, pour une commercialisation des services 5G fin 2020. Le Ministère concerné estime que cette installation aura pour effet de générer 331 milliards de wons de chiffres d’affaires (presque 230 M€) pour le secteur des équipements telecoms. Une nouvelle qui ne déplaira pas non plus aux poids lourds comme SK Telecom, Korea Telecom, Samsung, et LG, des acteurs qui pèsent face aux autres géants du mobile.

Crédit photo: Fotolia, banque d’images, vecteurs et videos libres de droits

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Séoul va investir 1 milliard d’euros dans un réseau 5G
Stripe, la FinTech la mieux valorisée au monde, réalise sa première acquisition en Inde
Porté par Dassault Systèmes et Ubisoft, le logiciel français s’est envolé en 2020
[DECODE Quantum] À la rencontre de Frédéric Grosshans, co-directeur du Quantum Information Center Sorbonne
RH: Next Station lève 1,5 million d’euros pour favoriser le recrutement à l’étranger
Pixel 6: Google va-t-il enfin percer sur le marché des smartphones?
WeWork: deux ans après son échec retentissant en Bourse, le géant des bureaux partagés revient à Wall Street