Actualité

SFR : succès de l'OPA sur Neuf Cegetel / Mise en œuvre du retrait obligatoire le 24 juin 2008

A la faveur du succès de l’offre publique d’achat simplifiée (OPAS) visant les actions Neuf Cegetel, SFR détient 204.122.542 titres représentant 96,41% du capital [1] de Neuf Cegetel, étant observé que Neuf Cegetel détient 1.236.202 de ses propres actions, soit 0,58% de son capital. Conformément à son intention exprimée lors de l’OPAS, SFR va procéder au retrait obligatoire des titres Neuf Cegetel encore en circulation sur le marché, dans des conditions identiques à celles de l’OPAS, soit 35,90 euros par action.

Par ailleurs, SFR a conclu avec la quasi-intégralité des titulaires d’actions attribuées gratuitement aux mandataires sociaux et salariés de Neuf Cegetel, actions actuellement en période de conservation, des promesses croisées lui permettant d’acquérir, à terme, 1,98% du capital de Neuf Cegetel.

Le retrait obligatoire interviendra le 24 juin 2008 et concernera 2.190.835 actions Neuf Cegetel, représentant 1,03% du capital [2]. Le même jour, les actions Neuf Cegetel seront radiées du marché Euronext Paris.

Les fonds correspondant à l’indemnisation des actions Neuf Cegetel qui n’auront pas été réclamés par les établissements dépositaires pour le compte des ayants droit, seront conservés chez CACEIS Corporate Trust pendant 10 ans à compter de la date de mise en œuvre du retrait obligatoire et versés à la Caisse des Dépôts et Consignations à l’expiration de ce délai. Ces fonds pourront être réclamés à tout moment par les ayants droit sous réserve de la prescription trentenaire au profit de l’Etat.

Le 16 mai 2008, SFR avait annoncé le lancement d’une OPAS au prix de 35,90 euros par action, coupon 2007 détaché. Cette Offre a été ouverte du 19 mai 2008 au 13 juin 2008 inclus.

Suivez moi
Bouton retour en haut de la page
SFR : succès de l'OPA sur Neuf Cegetel / Mise en œuvre du retrait obligatoire le 24 juin 2008
Suite au soutien de Bruno Lemaire et de l’Elysée, Christel Heydemann devrait être nommée à la direction d’Orange
Stéphane Richard pourrait rester en poste jusqu’à la nomination de Christel Heydemann à la tête d’Orange
Elyze, le « Tinder » de la présidentielle ne conserve plus les données des utilisateurs
Investissements
Licornes françaises: où sont les femmes?
Instagram propose à ses influenceurs de vendre des abonnements à leurs followers
[Build Up] Luko fait l’acquisition de son concurrent allemand Coya