ActualitéInvestissementsLes levées de fonds

Shopmium lève 4,3 millions d’euros pour son application de drive-to-store

Cette augmentation de capital porte le montant total des fonds levés par la start-up à 5,9 millions d’euros. Shopmium compte recruter 20 nouveaux collaborateurs pour renforcer son positionnement en France et se lancer à l’international.

Lancée en septembre 2011, la start-up Shopmium, spécialisée dans le marketing promotionnel sur mobile, vient de finaliser un second tour de table de 4,3 millions d’euros.

L’opération a été menée par Ventech, ainsi que par les deux actionnaires historiques de la startup, Isai et Accel Partners.

Co-fondée par Philippe Cantet, Eli Curetti et Quentin de Chivré, la start-up édite une application éponyme de drive-to-store qui permet aux marques d’entrer en relation avec les consommateurs via leur smartphone.

Concrètement, les mobinautes ayant téléchargé l’application reçoivent des promotions et la possibilité de géolocaliser les magasins les plus proches où ils peuvent en profiter. Dès l’achat effectué, ils flashent le code-barres du produit et photographient le ticket de caisse pour un remboursement quasi-instantané.

Moins de deux ans après sa création, la start-up emploie désormais 18 collaborateurs et revendique 550 000 téléchargements de l’application sur iPhone et Android. C’est toutefois par le développement de partenariats médias et de dispositifs en marque grise (à l’image de l’opération menée avec Femme Actuelle) que Shopmium compte accentuer sa force de frappe.

Positionnée à la fois sur le marché de la publicité et du couponing mobile, la jeune pousse entend, grâce aux fonds levés, renforcer son positionnement en France et se lancer à l’international. Sans préciser quels pays en particulier, Eli Curetti indique vouloir déployer l’activité de la start-up dans deux nouveaux marchés au cours des deux prochaines années. Une stratégie de développement ambitieuse si Shopmium décide de s’installer outre-Atlantique : « Les coûts techniques sont relativement marginaux, mais sur un marché très concurrentiel il faut ajouter tous les coût marketing et commerciaux », explique Eli Curetti.

La start-up compte ainsi recruter 10 nouveaux collaborateurs pour le marché français et 10 autres pour l’ouverture d’un bureau à l’étranger.

Pour l’heure, l’application de drive-to-store ne communique pas sur son CA mais précise ne pas encore être rentable. « Nous ne sommes pas en quête de rentabilité immédiate », précise Eli Curetti « ce qui compte, avant tout, c’est d’atteindre le fameux point de la taille critique ». « Notre objectif est d’évoluer plus vite que les grands groupes » poursuit-il. La question de la monétisation n’est toutefois pas épargnée et la start-up appuie aujourd’hui son activité sur un modèle à la performance avec une commercialisation auprès des annonceurs.

Côté concurrence, Shopmium doit surtout faire face aux systèmes de fidélité développés par les différents acteurs de la distribution, de plus en plus présents sur le mobile.

Cette nouvelle augmentation de capital porte le montant total des fonds levés par Shopmium à 5,9 millions d’euros. L’équipe, la stratégie 100% mobile et le marché de la grande consommation constitueraient les trois facteurs clefs ayant permis à la jeune pousse de séduire, à nouveau, les investisseurs.

Tags
Microsoft Experiences les 3 et 4 octobre 2017

La rédaction

Pour contacter la rédaction, cliquez ici / Devenez "la start-up de la semaine" : faites vous connaitre! / Ajoutez un événement à notre agenda: cliquez ici

Sur le même sujet

1 thought on “Shopmium lève 4,3 millions d’euros pour son application de drive-to-store”

  1. Bonne application, proposant des réductions très intéressantes.
    Si vous voulez profiter de cookies Bonne Maman remboursés à 100%, entrez le code de parrainage : KCUGKHEN

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This