A la uneActualitéActualité Start Me UpEuropeMediaStart Me Up

Sky investit 4 millions d’euros dans le Français Molotov

Le groupe britannique Sky, distributeur d’un réseau européen de chaînes de télévision payantes, vient d’investir 4 millions d’euros (4,49 millions de dollars) dans Molotov, la nouvelle solution française de distribution de chaînes TV sur le Web, a indiqué le groupe média dans un communiqué.

Avec cette participation dans la plateforme, le groupe détenu à 39% par Rupert Murdoch, CEO de News Corporation, complète son offre de distribution de chaînes TV en Europe. Sky exploite déjà des réseaux de télévision payante traditionnels au Royaume-Uni, en Irlande, en Allemagne, en Autriche et en Italie.

Sky pourrait aussi enrichir son offre en contenus OTT (over the top), après avoir déjà lancé le service Now TV pour les supports mobiles.

Lancée en juillet dernier, la plateforme Molotov n'aura eu que deux mois pour tester ses trois offres en ligne. La première, gratuite, donne accès à 33 chaînes (dont 25 chaînes de la TNT française). Pour accéder à 100 heures de "bookmark", l'utilisateur paie 3,99 euros par mois. Enfin, 70 chaînes délinéarisées sont disponibles pour 9,99 euros.

Après une première levée de fonds de 10 millions, la société dirigée aujourd'hui par Jean-David Blanc, Pierre Lescure et Jean-Marc Denoual cherchait d'abord à lever plus de 100 millions de dollars pour financer son développement. C'est finalement aux côtés d'un diffuseur d'envergure internationale que la plateforme créée en 2014 pourrait s'étendre.

Lire aussi: Comment les trublions du PAF ont préparé le lancement de Molotov

Molotov.tv veut devenir le nouveau champion du PAF
 

La rédaction

Pour communiquer sur FrenchWeb ou le Journal des RH, devenez partenaire, cliquez ici.
Bouton retour en haut de la page
Sky investit 4 millions d’euros dans le Français Molotov
RGPD: Amazon fait appel de son amende de 746 millions d’euros en Europe
NFT: avec « Sotheby’s Metaverse », la célèbre maison de vente aux enchères s’installe durablement dans le secteur
OVHcloud: le champion français entre en Bourse pour une valorisation à 3,5 milliards d’euros
FinTech : PaySika, une néobanque à la conquête de l’Afrique francophone
Pourquoi Microsoft va-t-il fermer LinkedIn en Chine?
Cyberattaque: face aux rançongiciels, les acteurs de la cybersécurité veulent contre-attaquer